TAKAO 599 MUSEUM

Les trésors du mont Takao

Insects

Quelques milliers d'espèces d'insectes habitent le mont Takao. Avec le mont Minoh de la préfecture d'Ôsaka et le mont Kibune de la préfecture de Kyôto, le mont Takao compte parmi les trois principaux habitats des insectes au Japon. Grâce à la diversité des espèces et à la facilité d'accès depuis le centre de Tôkyô, le mont Takao est aimé comme terrain de recherche sur les insectes depuis longtemps. C'est pourquoi de nombreuses espèces ont été découvertes pour la première fois au mont Takao. Il y a des insectes portant un nom avec le mot «Takao», par exemple, Takao-shachihoko (Hiradonta takaonis) et Takao-medakakamikiri (Stenhomalus takaosanus).

  • Psacothea hilaris Cérambycidés
    Psacothea hilaris
    Psacothea hilaris Cérambycidés
    Aire de répartition: Honshu, Shikoku, Kyushu, l'île Oki, l'île Iki et l'île Tsushima.
    Il se rencontre dans les bois depuis le terrain plat jusqu'à la montagne bas ainsi qu'aux terres cultivées et aux bordures d'arbres en ville.
    Les antennes longues sont le triple de la longueur du corps pour le mâle.
    Le corps est noir et souvent tacheté de points colorés dans des tons jaune-blanchâtre et jaunes.
    L'apparition est entre le début de l'été et le commencement de l'automne et se nourrit des feuilles et des écorces du figuier, du mûrier et de la famille des Rutacées.
    Il s'attroupe souvent aux lumières.
    La femelle entaille des arbres pour pondre des œufs.
    La larve éclos se nourrit du bois de ces arbres pour grandir.

    ●Longueur: environ de 14 à 30 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs de mai à novembre
  • Eutetrapha ocelota Cérambycidés
    Eutetrapha ocelota
    Eutetrapha ocelota Cérambycidés



    Aire de répartition: Hokkaido, Honshu, Shikoku, Kyushu, l'île de Sado, l'île Oki, l'île Tsushimam l'île Tanega et l'île Yaku.

    Il se rencontre dans les bois et en espaces verts depuis le terrain plat jusqu'au pays montagneux.

    Le corps est couvert par les poiles faibles dont la différence de la couleur cause la variation de la couleur de corps de jaune à bleu-vert. Il y a huit taches noires en bordure des élytres (ailes dures couvrant le dos des coléoptères), ce qui est l'origine du nom japonais «Yatsu-me-kamakiri» signifiant le Cérambycidé à huit yeux.

    En plus il a deux taches noires sur la tête et quatre sur le thorax régulièrement placées et il est dit que c'est le mimétisme (particularité des espèces qui, en raison de leur forme et/ou de leur couleur, peuvent se confondre avec l'environnement ou avec les individus d'une autre espèce) pour le Parmotrema tinctorum qui pousse sur l'écorce de l'abricotier du Japon et du cerisier dont cette espèce se nourrit.

    Il émerge à partir du début de l'été et se nourrit d'écorces d'arbres vieux, morts, pourris tels que le cerisier de Sargent, l'abricotier du Japon, le cerisier Yoshino, le Tilia japonica.

    Il s'attroupe souvent aux lumières.

    La larve se nourrit du bois du cerisier comme l'adulte.


    ●Longueur: environ de 10 à 18 mm

    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs de mai à juillet

  • Paraglenea fortune Cérambycidés
    Paraglenea fortune
    Paraglenea fortune Cérambycidés
    Aire de répartition: Honshu (à l'Ouest de la région de Kanto), Shikoku, Kyushu, l'île Tsushima, l'île Oki et l'île Tanega.
    Il se rencontre dans les bois taillis et en espaces verts aux alentours depuis le terrain plat jusqu'au pays montagneux.
    C'est une espèce étrangère venue au port de Nagasaki avec la ramie (de la famille des Urticacées) importée de la Chine pendant le Période Edo.
    L'aire de répartition monte lentement vers le nord en raison du réchauffement de la Terre.
    La couleur de corps est belle avec les grandes taches noires sur le fond vert-blanchâtre.
    Il n'y en avait aucun au mont Takao autrefois mais cette espèce commence à émerger depuis la premier moitié des années 1990.
    Maintenant c'est un des Cérambycidés plus familiers apparaissant du mai à août.
    Il est actif pendant la journée en se nourrissant de feuilles et de tiges de plantes telles que la ramie, le Boehmeria nivea var. nipononivea, le Boehmeria japonica, le Tilia japonica, le Hibiscus syriacus.
    La larve se nourrit des tiges et des racines de même plantes que l'adulte.

    ●Longueur: environ de 10 à 20 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs de mai à août
  • Batocera lineolata Cérambycidés
    Batocera lineolata
    Batocera lineolata Cérambycidés
    Aire de répartition: Honshu, Shikoku, Kyushu, l'île de Sado, l'île Oki, l'île Tsushima et les îles Amami.
    Il se rencontre dans les bois et en espaces verts depuis le terrain plat jusqu'au pays montagneux.
    La plus grande espèce des Cérambycidés japonais dont les plus grands individus sont presque 6cm de longueur de corps.
    Le corps est noir couvert des poils faibles et gris entièrement.
    Sur les élytres (ailes dures couvrant le dos des coléoptères), il a des grandes et petites taches jaunes comme rayure qui deviennent blanches dans les insectiers, ce qui est l'origine du nom japonais «Shiro-suji-kamikiri» signifiant le Cérambycidé rayé de blanche.
    Il a les grands yeux composées et les grandes mandibules.
    Bien qu'il est plutôt nocturne, il est parfois actif pendant la journée.
    L'adulte se nourrit des écorces et de la sève des arbres de la famille des Salicacées, des Juglandacées, des Betulacées, des Fagacées et des Ulmacées qui poussent dans les bois taillis.
    La larve se nourrit de l'intérieure du bois du Châtaignier du Japon, du chêne du Japon et du le Castanopsis.

    ●Longueur: environ de 45 à 55 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs de juin à août
  • Paratrachelophorus longicornis Attélabidés
    Paratrachelophorus longicornis
    Paratrachelophorus longicornis Attélabidés
    Aire de répartition: Hokkaido, Honshu, Shikoku et Kyushu.
    Il se rencontre dans les bois taillis ou aux prairies depuis le terrain plat jusqu'à la montagne basse.
    La couleur de corps varie selon les individus; quelques uns sont jaune-brun mais la plupart est colorée dans des tons marron-rouge lustré et brun foncé.
    Le corps du mâle et celui de la femelle sont différents; le mâle a la tête et le thorax très allongés ainsi que les antennes très longues comme la partie du nom japonais «Hige-naga» le signifie.
    Le mâle est plus grand que la femelle. La femelle n'a pas le thorax et les antennes si longues et ressemble à l'Apoderus rubidus.
    On peut le voir pendant la période du début de l'été au cœur d'été.
    Le berceau est fabriqué des feuilles incisées du Lindera praecox, du Magnolia de Kobé, du Renouée du Japon, du Lindera sericea et du Lindera erythrocarpa, plié en petite forme avec une œuf et fait tomber au sol, ce que signifie le nom japonais «Otoshibumi» (lettre fait tombée pour faire lire à quelqu'un). La larve éclos se nourrit de cette feuille de berceau. Quelques uns pondent leurs œufs sur les feuilles sans les faire tomber.

    ●Longueur: environ de 8 à 12 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs de mai à juillet
  • Dermatoxenus caesicollis Curculionidés
    Dermatoxenus caesicollis
    Dermatoxenus caesicollis Curculionidés
    Aire de répartition: Honshu, Shikoku, Kyushu, Okinawa, l'île Tsushima et l'île Yaku.
    Il se rencontre dans les bois taillis et en espaces verts aux alentours depuis le terrain plat jusqu'au pays montagneux.
    Le corps est entièrement gris-blanchâtre avec une sorte de poudre très fine qui est facile à se détacher, ce qui cause l'apparition graduelle de la couleur de fond sur le dos.
    Les élytres (ailes dures couvrant le dos des coléoptères) sont un peu inégales entièrement et il y a une paire de saillies en forme de bosse en arrière comme la partie du nom japonais «Kobu» le signifie.
    Ces saillies sont un peu plus petites que celles du Episomus trritus, une espèce similaire au Dermatoxenus caesicollis, ainsi que la grandeur de corps tel que la partie du nom japonais «Hime» le signifie.
    L'émergence commence du début du printemps et finie à la fin de l'été. Il se nourrit des feuilles du Fatsia japonica, de l'Aralia cordata et de l'angélique du Japon sur lesquelles il se pose souvent.

    ●Longueur: environ de 11 à 14 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs d'avril à juillet
  • Lixus impressiventris Curculionidés
    Lixus impressiventris
    Lixus impressiventris Curculionidés
    Aire de répartition: Hokkaido, Honshu, Shikoku, Kyushu et l'île Tsushima.
    Il se rencontre dans les bois taillis et en espaces verts depuis le terrain plat jusqu'au pays montagneux.
    Le nom unique «Katsuo-zoumushi» en japonais vient de son corps allongé, caréné sans rétrécissement et couvert de poudre marron-rouge entièrement comme si il était une bonite séchée, «Katsuo-bushi» en japonais.
    L'on ne sait pas pourquoi, mais le mot «bushi» a été éliminé du nom de cette espèce.
    Sans poudre, il paraît noir à cause de la couleur de fond.
    Les bouts des élytres (ailes dures couvrant le dos des coléoptères) sont pointus.
    Le Lixus acutipennis, une espèce similaire, se distingue du Lixus impressiventris, par le motif de la lettre 'V' et les bouts des élytres moins pointus. Il se nourrit des feuilles des plantes de la famille des Polygonacées tels que le renouée du japon, le Polygonum thunbergii sur lesquelles il se pose.
    La larve se nourrit de l'intérieur des tiges de même plantes.

    ●Longueur: environ de 10 à 12 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs de mai à août
  • Mesalcidodes trifidus Curculionidés
    Mesalcidodes trifidus
    Mesalcidodes trifidus Curculionidés
    Aire de répartition: Honshu, Shikoku et Kyushu.
    Il se rencontre dans les bois et en espaces verts aux environs depuis le terrain plat jusqu'au pays montagneux.
    La couleur de corps est noire avec les poils fins blancs poussant par endroits.
    La partie postérieure des élytres (ailes dures couvrant le dos des coléoptères) est presque blanche, ce qui est l'origine de la partie «Ojiro» du nom japonais signifiant la queue blanche.
    Bien que la partie «Ashinaga» du nom japonais signifie les pattes longues, ses pattes ne sont pas si longues.
    En émergeant du début du printemps, les deux de l'adulte et la larve se nourrissent des feuilles du kudzu où l'adulte se pose souvent.
    En remarquant le danger, il plie les pattes et ne bouge plus comme s'il était mort.
    La femelle pond des œufs aux tiges du kudzu après avoir les incisées et la larve éclose se nourrit de l'intérieure de ces tiges pour grandir.

    ●Longueur: environ de 9 à 10 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (insecte adulte); aux environs d'avril à octobre
  • Sipalinus gigas Rhynchophoridés
    Sipalinus gigas
    Sipalinus gigas Rhynchophoridés
    Aire de répartition: Hokkaido, Honshu, Shikoku, Kyushu, Okinawa, l'île Izu-Oshima et l'île Tsushima.
    Il se rencontre dans les taillis et les bois depuis le terrain bas jusqu'au pays montagneux.
    Bien que le corps soit brun et tacheté de noir généralement, plus il vieillie plus il paraît noir en raison de la couleur noire de fond.
    Le corps est semblable à la pièce de fonte, grossier et très dur.
    Comme la partie «Oo-zou» du nom japonais signifie le grand éléphant, la pièce buccale est allongée comme nez d'éléphant et très saillante.
    La plus grande espèce de la famille des Curculionidés au Japon.
    L'on peut voir l'adulte pendant la période du début de l'été au cœur de l'été.
    Ils s'attroupent autours du chêne du Japon et du Quercus serrata pour sucer la sève.
    Pendant la journée, il se repose sous les arbres tombés ou morts.
    L'adulte vive pendant à peu près deux ans après l'émergence.
    La femelle pond des œufs dans un bois et les larves se nourrissent de ce bois en avançant profondément dedans.

    ●Longueur: environ de 12 à 29 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs de juin à septembre
  • Vespa mandarinia japonica (Frelon géant japonais) Vespidés
    Vespa mandarinia japonica (Frelon géant japonais)
    Vespa mandarinia japonica (Frelon géant japonais) Vespidés
    Aire de répartition: Hokkaido, Honshu, Shikoku, Kyusyu, l'île Yaku et l'île Tanega.
    Il se rencontre depuis le terrain plat jusqu'au pays montagneux bas ainsi qu'aux quartiers résidentiels.
    Cette espèce, la plus grande des abeilles japonaises, se remarque par les rayures orange vif et noires.
    Il fait leur nid sous le sol où il habite ordinairement.
    Comme espèce carnivore, il se nourrit principalement d'insectes grands mais aussi de chrysalides et de larves en attaquant des nids d'autres abeilles dans le même groupe.
    Ils s'agglomèrent également à la sève dans les bois taillis.
    Connu par l'agressivité, il a le poison mortel si violent qu'il fait parfois mourir l'homme.
    À la vue de cette espèce ou en entendant le bourdonnement haut, il faut s'en aller lentement et posément.
    Il est parfois attiré par les boissons sucrés et les paniers repas.

    ●Longueur: environ de 27 à 45 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (insecte adulte); aux environs d'avril à octobre
  • Vespa simillima xanthoptera Vespidés
    Vespa simillima xanthoptera
    Vespa simillima xanthoptera Vespidés
    Aire de répartition: Honshu, Shikoku, Kyusyu, l'île de Sado et l'île Tsushima et l'île Yaku.
    Il vive à la montagne près de la ville ou dans les bois taillis depuis le bas pays jusqu'au pays montagneux.
    Guêpe de format moyen moins grande que le frelon géant japonais; pour l'abeille ouvrière, environ 20mm et pour le mâle, environ de 20 à 24mm, pour l'abeille reine, environ de 25 à 28mm.
    Il commence à apparaître du début du printemps et fait les nids globulaires dans le sol ou des trous d'arbres.
    Récemment, il est question que les nids soient parfois faits sous l'auvent ou sur le mur de la maison en ville.
    Comme la partie «Kiiro» du nom japonais le montre, la couleur de corps est jaunâtre.
    Il est si agressif qu'il attaque par un peu de stimulation.
    Il faut donc faire attention de ne pas s'approcher au nid.
    Il aime le nectar et la sève et capture comme nourriture des insectes divers tels que la cigale.

    ●Longueur: environ de 20 à 28 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs d'avril à novembre
  • Vespula flaviceps lewisii Vespidés
    Vespula flaviceps lewisii
    Vespula flaviceps lewisii Vespidés
    Aire de répartition: Hokkaido, Honshu, Shikoku, Kyusyu, l'île de Sado et l'île Tsushima et l'île Yaku.
    Il vive dans les bois taillis et en espaces verts aux alentours depuis le terrain plat jusqu'au pays montagneux.
    Comme la partie «Kuro» du nom japonais le montre, leur corps est noir, lustré et tacheté de points et rayures blancs.
    Il commence à faire des activités au début du printemps et fabrique le nid dans le sol.
    La nourriture principale est des insectes, des araignées ainsi que les larves du papillon de nocturne.
    Malgré moins agressif et toxique que le frelon géant japonais et le Vespa simillima xanthoptera, il peut causer le choc anaphylaxie selon le tempérament.
    Il est aussi bien connu comme «Ji-bachi» (abeille du sol) au Japon et leur chrysalide et larve est mangé comme «Hachi-no-ko» (enfant d'abeille) dans le département de Nagano.

    ●Longueur: environ de 10 à 16 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs de mars à novembre
  • Parapolybia indica Vespidés
    Parapolybia indica
    Parapolybia indica Vespidés
    Aire de répartition: Honshu, Shikoku, Kyusyu, l'île de Sado, l'île Tsushima et l'île Yaku.
    Il habite dans les bois et l'espace vert aux alentours depuis le terrain plat jusqu'au pays montagneux.
    Une espèce des Polistinés qui volent en laissant pendre les pattes longues de derrières.
    Il se distingue du Parapolybia varia, une espèce similaire, par l'inexistence de motif noir à la tête, ce qui est l'origine de la partie du nom japonais «Mumon» signifiant «sans motif». Il commence à apparaître au début du printemps et fait des nids sur des feuilles d'arbuste ou au dessous de feuilles d'herbe
    Le corps est jaune un peu nuancé et tacheté de brun léger.
    Malgré son corps petit et allongé, il est très agressif.
    À la pleine saison, le nombre d'abeille ouvriers devient plus de 100.
    Il ne faut pas s'approcher aux nids.
    La nourriture principale est des insectes comme la larve du papillon de nocturne.

    ●Longueur: environ de 14 à 20 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (insecte adulte); aux environs d'avril à octobre
  • Xylocopa appendiculata Apidés
    Xylocopa appendiculata
    Xylocopa appendiculata Apidés
    Aire de répartition: Honshu, Shikoku, Kyusyu, l'île Tsushima et l'île Yaku.
    Ils habite dans les bois taillis et en espaces verts aux alentours depuis le terrain plat jusqu'au pays montagneux ainsi que dans les jardins aux quartiers résidentielles et dans les parcs.
    En commençant à apparaître pendant la période du début du printemps au commencement de l'été, il fait le tour des fleurs pour ramasser le pollen et le nectar pour la nourriture.
    Chaque mâle a leur propre territoire aux arêtes des chaines de montagne ou aux champs et l'on peut le voire surveiller le même endroit en voltigeant en position fixe.
    Il perce des trous et fabrique des nids aux arbrisseaux ou branches mortes pour élever leurs enfants.
    Bien qu'il fasse peur à cause du bourdonnement haut et le corps aux poils longs et touffus, dans les faits il n'est pas si violent qu'il attaque l'homme.

    ●Longueur: environ de 20 à 24 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs de mars à octobre
  • Cyphononyx dorsalis Pompilidés
    Cyphononyx dorsalis
    Cyphononyx dorsalis Pompilidés
    Aire de répartition: Honshu, Shikoku, Kyushu et Okinawa. Comme un des abeilles qui ont les mœurs de capturer des araignées pour en faire manger à la larve, il se rencontre en bordure de la forêt ou aux étendues herbeuses où se trouvent bien des araignée. On l'a nommé en japonais «Bekko-bachi» signifiant l'abeille de l'écaille parce que la couleur de corps jaune-rougeâtre ressemble à celle de l'écaille (carapace de la torture de mer, Tortue imbriquée). Il vive individuellement sans nid pour lui même mais perce des trous sur le sol pour y mettre des araignées et y pondre des œufs, ainsi la larve se nourrit d'araignées. Les araignées ne se gâtent pas parce qu'ils sont paralysés par le toxique d'abeille.

    ●Longueur: environ de 17 à 25 mm
    ●Saison de l'émergence de l'imago (l'insecte adulte): aux environs de juillet à septembre
※Cotation de Montagne Takao formule application
もっと見る 閉じる