TAKAO 599 MUSEUM

Hachiôji, ville du mont Takao

Ville où culmine le mont Takao, “Hachiôji” garde les traces historiques et les atmosphères culturelles distinctes çà et là, tels que les châteaux de Takiyama et de Hachiôji qui dominaient la ville autrefois. Aujourd'hui, la ville est animée par les fêtes et manifestations très variées, qui ont lieu l'une après l'autre toute l'année, à commencer par Hachiôji Matsuri (Fête de Hachiôji), la plus grande fête dans la région de Tama. Pour vous faire mieux connaître le charme de Hachiôji, nous vous présentons les points intéressants à voir, les manifestations des quatre saisons ainsi que les lieux où vous pouvez faire l'expérience de l'histoire et de la culture.

See

  • Jardin Takao Komagino-teien

    C'est un jardin japonais authentique et sympathique. Il y a beaucoup de choses à voir, telles que "karesansui"(jardin sec), "roji"(jardin de thé), "nishiki-goi"(carpes colorées), "bonsaïs"(arbre nain cultivé en pot), les fleurs saisonnières, etc. On peut visiter aussi l'intérieur du bâtiment librement, où on peut se reposer, en passant le temps paisible.

    ☎ 042-663-3611
    Heures d'ouverture : 9h à 18h (septembre et octobre : jusqu'à 17h, de novembre à mars : jusqu'à 16h)
    Ouvert toute l'année.
    Entrée libre.
    Adresse : 268-1 Uratakao-machi
    Accès : 15 minutes à pied de la gare de Takao (lignes JR et Keiô)
    Parking : 8 places

  • Sanctuaire shintoïste Kumano-jinja

    L'arbre sacré dans l'enceinte du sanctuaire est "l'arbre du mariage".

    Cet arbre est appelé "l'arbre du mariage", car un chêne et un zelkova du Japon (Zelkova serrata) se réunissent au pied et grandissent comme un seul arbre. On croit que, si l'on écrit son nom et le nom de son aimé(e) sur une pierre et la met au pied de cet arbre, on obtiendra son amour.

    Ouvert tous les jours et entrée gratuite.
    Adresse: 1105 Higashiasakawa-machi
    Accès : 7 minutes à pied de la gare de Takao (lignes JR et Keiô)
    Aucune place de parking.

  • Takao-san Trick Art Museum (musée du trompe-l’œil du mont Takao)

    Entrez dans le monde mystérieux en trompe-l'œil.

    On peut apprécier l'art du trompe-l'oeil, qui utilise les illusions d'optique. Amusez-vous à compléter vous-même le tableau, en volant dans le ciel, en franchisant un pont de rondins, etc. Les photos prises seraient plus intéressantes. N'oubliez pas votre appareil photo.

    ☎ 042-667-1081
    Heures d'ouverture: 10h à 19h (10h à 18h de décembre à mars) Dernière admission : 45 minutes avant la fermeture.
    Fermeture irrégulière.
    Tarif adultes : 1 300 yens, collégiens et lycéens : 1 000 yens, écoliers : 700 yens, enfants de 4 ans et d'âge préscolaire : 500 yens, enfants de moins de 4 ans: gratuit
    Adresse : 1786 Takao-machi
    Accès : à proximité de la gare Takaosanguchi de la ligne Keiô
    Aucune place de parking.

  • Tama-Shinrin-Kagaku-en (parc de science forestière de Tama)

    Promenez-vous en admirant les cerisiers en fleur au printemps.

    Sur le terrain de 7 ha, 6 000 arbres de 600 espèces domestiques et étrangères sont plantés pour les recherches. De la fin de février au début mai, 1 500 cerisiers de 250 espèces fleurissent l'un après l'autre, et on peut s'amuser à "hanami" (contemplation des cerisiers en fleur).

    ☎ 042-661-0200
    Heures d'ouverture : 9h30 à 15h30
    Jours de fermeture : lundis (ouvert tous les jours en avril)
    Tarifs : 300 yens pour les adultes, 50 yens pour les enfants, collégiens et lycéens (En avril, 400 yens pour les adultes et 150 yens pour les enfants, collégiens et lycéens)
    Adresse : 1833-81 Todori-machi
    Accès : 10 minutes à pied de la gare Takao (lignes JR et Keiô).
    Aucune place de parking.

  • Kobotoke-Seki-ato (ruines de Kobotoke Sekisho, barrière solide d’octroi de l’époque d’Edo)

    Visitez les ruines et jouiez les sentiments d'un voyageur de l'époque d'Edo.

    C'est une barrière installée par Hôjô Ujiteru (? - 1590), qui a construit également le château de Hachiôji, au sommet du col Kobotoke-tôge. Plus tard, elle a été déplacée au lieu actuel. Aujourd'hui, "Tegata-ishi" (pierre de Tegata), sur laquelle les passants posaient leur "tegata"(passeports utilisés pendant l'époque d'Edo) subsiste.

    ☎ 042-643-3115 Hachiôji Kankô Kyôkai (office du tourisme de Hachiôji)
    Ouvert tous les jours et entrée gratuite.
    Adresse : 419 Uratakao-machi
    Accès: de la gare de Takao (lignes JR et Keiô), prendre un bus pour Kobotoke (5 minutes), descendre à Komagino
    Aucune place de parking.

  • Takao-Baigô (bosquets de pruniers japonais de Takao)

    Environ 10 000 pruniers japonais sont en fleurs en plusieurs couleurs.

    Il y a quelque 10 000 pruniers japonais dans les bairin (bosquets de pruniers) : "Sekisho-bairin", "Tenjin-bairin", "Yunohana-bairin" et "Kogesawa-bairin" le long de la route Kyû Kôshû-kaidô; et "Yûhodô-bairin", situé le long de la rivière Kobotoke, qui sont éparpillés sur environ 5 km. Promenez-vous dans le paysage paisible. Entouré de fleurs rouges et blanches et avec une montagne à l'arrière-plan, c'est un paysage printanier typique de "satoyama" (zone située entre les montagnes et les terres arables). La floraison a lieu du milieu de février à la fin de mars. Chaque année, "Ume Matsuri" (fête des fleurs de pruniers) se tient vers le 10 mars. Pendant la fête, avec les stands de vente provisoires, les bosquets sont bien animés.

    ☎ 080-6758-1187
    Adresse : Uratakao-machi
    Accès: de la gare de Takao (lignes JR et Keiô), prendre un bus pour Kobotoke (15 minutes), descendre à Ôshimo, ensuite 5 minutes à pied jusqu'à Kogesawa-bairin
    Aucune place de parking.

  • Musashi-Ryôbochi (cimetière impérial de Musashi)

    L'allée bordée de zelkovas du Japon (Zelkova serrata) vous mène aux mausolées impériaux majestueux.

    Quand l'Empereur Taishô est décédé, on a décidé d'édifier son mausolée à ce lieu. Il y a quatre mausolées impériaux : "Tama-no-misasagi" de l'Empereur Taishô, "Tama-no-higashi-no-misasagi" de l'Impératrice Teimei, "Musashino-no-misasagi" de l'Empereur Shôwa et "Musashino-no-higashi-no-misasagi" de l'Impératrice Kôjun. Les rangées de zelkovas du Japon le long de l'allée d'accès aux mausolées sont magnifiques. Avec les "Kitayama-sugi" (Cryptomeria japonica de Kitayama), le cimetière est entouré d'une atmosphère majestueuse. Le pont Minami-asakawa-bashi a été construit pour permettre l'accès au cimetière.

    Heures d'ouverture : 9h à 16h (Dernière admission : 15h30)
    Le cimetière sera fermé lors d'une cérémonie organisée par l'Agence de la maison impériale.
    Entrée gratuite.
    Adresse : 1833 Nagabusa-machi
    Accès : 15 minutes à pied de la gare de Takao (lignes JR et Keiô)
    Parking : 47 places

  • Parc Kamiyugi Kôen

    Venez pour suer agréablement en faisant du sport.

    C'est un parc à usages multiples qui occupe une surface de 21 ha. Il y a non seulement des installations sportives comme le stade de base-ball, la piste d'athlétisme, le court de tennis, le stade de softball, etc., mais aussi le terrain de jeux pour les enfants, la butte gazonnée, la promenade, etc. Du belvédère, on peut avoir une vue sur le mont Fuji.

    ☎ 042-675-0227
    Ouvert tous les jours et entrée gratuite. (Certains équipements sont payants.)
    Adresse : 2-19-1 Kamiyugi
    Accès : de la gare de Minamiôsawa (ligne de Kéiô), prendez un bus pour Hachiôji-eki (5 minutes), descendez à l'arrêt de Rikujô-Kyôgijô-mae, et vous arriverez tout de suite.
    Parking: 256 places

  • Parc Nagaike Kôen

    Le parc où vous pouvez découvrir un paysage nostalgique

    Avec une zone marécageuse où les dents-de-chien (Erythronium japonicum) fleurissent, et des bois taillis, ce parc a été créé en conservant le milieu naturel. Il y a aussi des rizières, un moulin à eau, une hutte de charbonnier, etc., qui constitue un paysage nostalgique de "satoyama" (zone située entre les montagnes et les terres arables). Le parc offre des activités en rapport avec la nature.

    ☎ 042-678-4616 (Nagaike Kôen Shizen-kan)
    Ouvert tous les jours et entrée gratuite.
    Adresse : 2-58 Bessho
    Accès : depuis la gare de Minamiôsawa (ligne de Kéiô), prenez un bus pour Keiô Horinouchi-eki (15 minutes), et descendez à l'arrêt de Nagaike Shôgakkô Iriguchi, et vous arriverez tout de suite.
    Parking: 83 places

  • Prac Fujimi-dai Kôen

    Faites un pique-nique tranquillement.

    Sur le terrain vaste, il y a une place gazonnée de pique-nique toute ouverte. Vous verrez les enfants qui s'amusent à glisser en traîneau sur la pente. C'est un lieu connu pour ses fleurs de cerisier. Au printemps, il attire beaucoup de visiteurs qui viennent les admirer.

    ☎ 042-670-9073
    Ouvert tous les jours et entrée gratuite.
    Adresse : 905-3 Shimoyugi
    Accès : depuis la gare de Minamiôsawa (ligne de Kéiô), prenez un bus pour Keiô-Horinouchi-eki (5 minutes), descendez à l'arrêt de Fujimi-bashi, et vous arriverez tout de suite.
    Parking: 28 places

  • Parc Katakura Jôséki Kôen (parc des ruines du château de Katakura)

    L'emplacement d'un château ruiné du Moyen Âge est une oasis des habitants de la ville aujourd'hui.

    L'emplacement du Château de Katakura, qui aurait été construit dans l'époque de Muromachi (1336-1573), est devenu un parc bien aménagé. Dans le parc, se trouvent un moulin à eau et des sculptures éparpillées. Il y a aussi le temple shintoïste Sumiyoshi-jinja, qui est une filiale du temple shintoïste Sumiyoshi-Taisha de la province de Settsu (préfectures d'Ôsaka et Hyôgo).

    ☎ 042-649-8900
    Ouvert tous les jours et entrée gratuite.
    Adresse : 2475 Katakura-machi
    Accès : 5 minutes à pied de la gare de Katakura (ligne JR)
    Parking: 22 places

  • Kitano Tenman-gû (sanctuaire shintoïste Kitano Tenman-gû)

    Le nom de lieu, Kitano, provient de ce sanctuaire.

    Sugawara-no-Michizane (845-903) est vénéré dans ce sanctuaire. La famille de Yokoyama-tô (groupe de samouraïs) a invité la division de la divinité de Kyôto Kitano Tenmangû à une filiale construite à ce lieu, d'où le nom de lieu Kitano. Dans l'enceinte, se trouve "Kitano Sekki-jidai Jûkyo-ato" (emplacement d'un habitat de l'âge de la pierre de Kitano), qui est désigné comme site historique par la ville de Hachiôji.

    Ouvert tous les jours et entrée gratuite.
    Adresse : 550-1 Kitano-machi
    Accès: à proximité de la gare de Kitano (ligne de Keiô)
    Aucune place de parking.

  • Sanctuaire shintoïste Imakuma-jinja

    Au pied du mont Imakuma-san, situé au nord-ouest de la ville, se trouve "Yôhai-den" (pavillon d'où on adore le dieu dans le lointain) du danctuaire shintoïste Imakuma-jinja. Il est entouré de 1 500 Mitsuba-Tsutsuji (Rhododendron dilatatum), qui sont en pleine floraison à la mi-avril. Pour visiter le pavillon principal, situé au sommet du mont Imakuma-san, vous prenez environ 40 minutes pour monter le sentier de montagne.

    ☎ 042-643-3115 Hachiôji Kankô Kyôkai (office du tourisme de Hachiôji)
    Ouvert tous les jours et entrée graguite.
    Adresse : 230 Kamikawa-machi, Hachipiji-shi
    Accès: de la gare de JR Hachiôji, prendre un bus pour Musashi-Itsuka-ichi-eki via Kawaguchi (40 minutes), descendre à l'arrêt "Imakuma-san Tozan-guchi", ensuite 20 minutes à pied.
    Parking: 10 places

Play

  • Keiô Takaosan Onsen Gokurakuyu

    Vous trouverez immédiatement une source thermale naturelle en sortant de la gare Takaosanguchi. Idéale pour vous relaxer après une randonnée en montagne et également dotée d'une cafétéria, elle vous propose un espace de détente optimale pour vous reposer aussi bien physiquement que mentalement.

    ☎ 042-663-4126
    Heures d'ouverture : 8h-23h (dernière admission à 22h)
    Dates de fermeture : Ouvert toute l'année
    L'établissement peut être sujet à des fermetures temporaires en cas d'inspection de sécurité
    Tarifs Adultes (à partir de 13 ans) : 1000 JPY, Enfants (de 4 à 12 ans) : 500 JPY, eCarnet : 10 entrées pour 8 000 JPY
    Gratuit pour les enfants de 3 ans et moins
    Adresse : 2229-7 Takaomachi, Hachiôji, Tôkyô
    Accès : A côté de la gare de Takaosanguchi, ligne Keiô Takao
    Parking : environ 110 places

  • Michi-no-éki Hachiōji Takiyama

    "Michi-no-éki Hachiōji Takiyama" se trouve environ 5 minutes en voiture de la ville de Hachiôji. Il y a "La ferme Takiyama", le point de vente des produits agricoles cultivés par des fermes locales ainsi que l'espace restauration, où on sert "du riz au curry" et "Udon"(des nouilles), préparés en utilisant des légumes récoltés en fermes locales, ainsi que "Hachiôji Râmen". Il y a aussi les rayons de souvenir, où on peut acheter toutes sortes de pâtisseries japonaises fabriquées à Hachiôji. Il y a toujours beaucoup de monde. C'est le seul Michi-no-éki (l'aire de repos de bord de la route) dans Tôkyô. On peut y s'assouvir en achetant et en mangeant.

    ☎ 042-696-1201
    Heures d'ouverture: 9:00〜21:00
    Ouvert toute l'année
    Adresse: 1-592-2 Takiyama-machi
    Accès: de la gare de JR Hachiôji, 10 minutes en voiture
    Parking: 5 parkings pour autocar et camion, 55 parkings pour voitures ordinaires (Il y a aussi le 2ème parking.)

  • KONICA MINOLTA SCIENCE DOME

    On peut éprouver le monde scientifique en s'amusant.
    Au planétarium, où on peut avoir l'impression de se lancer dans l'univers, plusieurs programmes sont projetés. Chaque mois, la démonstration de l'expérience ainsi que l'atelier de travaux manuels ont lieu, qui permettent des enfants de s'amuser avec les sciences. Aussi des manifestations diverses se tiennent.

    ☎ 042-624-3311
    Heures d'ouverture: 9:00〜17:00 (samedi, dimanche, le jour férié 10:00〜 / En semaine, les heures entre 9:00〜12:00 sont réservées pour les groupes.
    Le jour de fermeture: lundi (si c'est un jour férié, on ferme le lendemain)
    ¥ Le prix d'entrée: adulte: 200 yen, enfant: 100 yen (pour le planétarium, il faut payer un supplément; adulte: 500 yen, enfant: 150 yen)
    Adresse: 9-13 Ôyoko-chô
    Accès: de la gare de JR Hachiôji, prendre un bus de "左01", "左 03", ou "い11" de Nishi-Tôkyô-Bus (8 minutes), descendre à "SCIENCE DOME", ensuite 2 minutes à pied
    Parking: 80 parkings

  • Hachiōji Kyôdo Shiryô-kan (Le musée de collection locale de Hachiōji)

     On fait la collection et l'exposition sur l'histoire de la ville de Hachiôji.
    Il y a le coin, où on montre l'histoire de la ville de Hachiôji, par époque, en présentant l'histoire du château de Hachiôji et celle de "Sén-nin Dôshin", etc. Dans "Kodomo Rékishi Ténji-shitsu" (la chambre de l'exposition sur l'histoire pour les enfants), on peut apprendre la vie quotidienne des gens et des jeux dans l'époque de Shôwa. Dans le musée, il y a toujours des bénévoles, qui donnent l'explication détaillée sur l'exposition.

    ☎ 042-622-8939
    Heures d'ouverture: 9:00〜 17:00
    Le jour de fermeture: lundi (si c'est le jour férié, le musée est ouvert), le lendemain du jour férié
    ¥ l'entrée libre
    Adresse: 33 Uéno-machi
    Accès: de la sortie sud de la gare de JR Hachiôji, 15 minutes à pied
    Parking: 18 parkings

  • HINO AUTO PLAZA

    On expose l'histoire de camion et d'autobus.
    C'est un musée de collection technologique, où on expose l'histoire de Hino Automobile, en utilisant des photos et des panneaux. On peut aussi voir la voiture de la modèle qui a participé au rallye Paris-Dakar pour la première fois, ainsi que le camion à capot nostalgique, etc., qui sont très impressionnants. Surtout l'exposition sur le camion et l'autobus est enrichie.

    ☎ 042-637-6600
    Heures d'ouverture: 10:00〜16:00 (il faut entrer dans le musée avant 15:00)
    Le jour de fermeture: chaque dimanche / le 1er, 3ème, et 5ème samedi / les jours fériés consécutifs dans le mois de mai / les jours de congé consécutifs en été ainsi que de la fin d'année au nouvel an (il faut se renseigner)
    ¥ l'entrée gratuite
    Adresse: 5-28-5 Minamino
    Accès: de la gare de JR Hachiôji-Minamino, 20 minutes à pied
    Parking: 14 parkings

  • La Galerie Photo de Maéda Shinzô

    On expose des belles photos de paysage.
    La photographe, Maéda Shinzô, connu pour ses photos des paysages de Biéi et Furano dans Hokkaidô, est originaire de Shimo-Ongata dans la ville de Hachiôji. Dans cette galerie, il y a l'exposition permanente de ses oeuvres. On peut apprécier non seulement les photos des beaux paysages de Biéi et Furano, mais aussi les photos de Hachipiji, son pays natal.

    ☎ 042-652-3072
    Heures d'ouverture: 9:00〜16:30 (de novembre à mars 〜16:00)
    Ouvert toute l'année
    ¥ adulte: 200 yen, collégiens et moins jeunes qu'eux: 100 yen, moins jeunes que 4 ans: gratuit)
    Adresse: 2030 Kami-Ongata-machi
    Accès: de la sortie nord de la gare de JR et Kéiô Takao, prendre un bus pour Jinba-Kôgén-Shita (30 minutes), descendre à Yûyaké-Koyaké, et tout de suite
    Parking: 165 parkings

  • Le Musée d’Art Yumé de la ville de Hachiôji

    Le musée fréquenté par les habitants de la ville
    Avec le concept du "musée dans la vie quotidienne", on organise les expositions spéciales, qui se tiennent environ 6 fois par an, et les expositions permanentes (les expositions des oeuvres appartenant au musée), où des visiteurs peuvent sentir le charme des oeuvres près de soi. Il y a aussi un café et un coin de vente des articles. N'hésitez pas à y rendre visite.

    ☎ 042-621-6777
    Heures d'ouverture: 10:00〜19:00
    Le jour de fermeture: lundi (Si c'est le jour férié, on ferme le lendemain.), la période de changement d'exposition
    ¥ variable selon les expositions
    Adresse: au premier étage de View Tower Hachiôji 8-1 Yôka-machi
    Accès: de la gare de JR Hachiôji, 15 minutes à pied
    Parking: Yôka-machi Yumé-Kaidô Parking (payant, mais une réduction est possible)

  • Le Musée d’Art Murauchi

    Le musée des beaux-arts uni aux meubles
    C'est le premier musée de "collaboration entre des meubles et des peintures" au Japon. Il y a des fauteuil et des meubles, sur lesquels on peut sentir la chaleur humaine, par des dessinateurs de meubles, qui sont célèbres dans le monde, ainsi que des oeuvres ambitieux et des grandes oeuvres par des artistes peintres contemporains, français et japonais. C'est un musée intéressant, organisé par un marchand de meuble.

    ☎ 042-691-6301
    Heures d'ouverture: 10:30〜17:30 (il faut entrer dans le musée avant 17:00)
    Le jour de fermeture: mercredi (Si c'est le jour férié, on ferme le lendemain.)
    ¥ adulte: 500 yen, étudiants universitaires et lycéens: 300 yen, collégiens et élèves de l'école primaire: 200 yen
    Adresse: 787 Sanyû-machi
    Accès: A la sortie nord de la gare de JR Hachiôji, on peut prendre la navette gratuite, environ 15 minutes
    Parking: 300 parkings

  • Le Musée d’Art Fuji de Tokyo

    La collection d'environ 30.000 oeuvres
    Environ 30.000 oeuvres appartiennent au musée, parmi lesquelles on peut trouver des tableaux, des estampes, des photos, etc. de plusieurs pays ainsi que de plusieurs époques. Surtout, la collection de peintures à l'huile et celle de photos sont enrichies. On organise des expositions spéciales, comme "L'exposition spéciale d'échange culturelle avec des pays étrangers", où on expose des chefs-d'oeuvre des pays étrangers. Il y a aussi des expositions des oeuvres appartenant au musée.

    ☎ 042-691-4511
    Heures d'ouverture: 10:00〜17:00
    Le jour de fermeture: lundi (Si c'est le jour férié, on ferme le lendemain.), la période de changement d'exposition
    ¥ variable selon les expositions
    Adresse: 492-1 Yano-machi
    Accès: de la gare de JR Hachiôji, prendre un bus (le bus de "八43" ou "八 45" de Nishi-Tôkyô Bus) (20 minutes), descendre à "Sôka-Daigaku Séi-mon, Fuji Bijutsukan"
    Parking: 90 parkings

  • Isonuma Milk Farm (La ferme d’élevage d’Isonuma)

    Dans cette ferme, environ 100 vaches sont élevées. Le lait, trait des vaches, élevées dans le milieu qui les donne peu de stress, est très bon. On peut acheter du lait pasteurisé, fait avec le lait trait le matin, ainsi que le yaourt sans additifs.

    ☎ 042-637-6086
    Heures d'ouverture: 9:00〜17:00
    Ouvert toute l'année
    ¥ l'entrée libre (il faut payer un supplément pour l'activité)
    Adresse: 1625 Kobiki-machi
    Accès: de la gare de JR Hachiôji, prendre un bus pour "Kéiô Méjiro-dai" de Kéiô Bus (10 minutes), descendre à Naka-Kobiki, et tout de suite
    Parking: 5 parkings

  • Takao-no-Mori Waku-waku Village (Le Village Waku-waku dans les forêts de Takao)

    Il y a beaucoup de sortes d'activités, telles que l'activité en pleine air, la cuisine, l'art et les travaux manuels, etc. Le week-end, le jour férié ainsi qu'en vacances d'été, on organise des manifestations selon les saisons, auxquelles nous pouvons participer comme nous voulons. Non seulement les enfants mais aussi les adultes peuvent s'amuser tout son content dans le milieu naturel.

    ☎ 042-652-0911
    Heures d'ouverture: 8:30~22:00
    Ouvert toute l'année (mais on peut fermer pour faire réviser les installations)
    ¥ l'entrée libre (il faut payer un supplément pour participer à l'activité)
    Adresse: 55 Kawa-machi
    Accès: de la gare de JR et Kéiô Takao, prendre un bus pour "Takao-no-Mori Waku-waku Village" de Nishi-Tôkyô Bus (14 minutes), descendre au terminus et tout de suite
    Parking: 132 parkings

  • Takao Shinrin Furéai Suishin Center (Le centre de la relance pour faire savoir sur les forêts de Takao)

    On fait l'exposition pour faire savoir sur la réserve forestière et la nature au mont Takao, les forêts, la sylviculture, etc. Les ateliers pour faire l'expérience, par exemple, du travail du bois, sont aussi populaires. Ne manquez pas de le visiter avant la randonnée dans le mont Takao.

    ☎ 050-3160-6040
    Heures d'ouverture: 10: 00〜17:00
    Le jour de fermeture: mardi
    ¥ l'entrée libre
    Adresse: 2438-1 Takao-machi
    Accès: de la gare de Kéiô Takaosan-guchi, 5 minutes à pied
    Il n'y a pas de parking.

  • Minamino Shizén-juku(Les activités en milieu naturel à Minamino)

    On peut jouir pleinement de la nature par la culture du riz ainsi que la culture d'un champ au parc Yato, l'aménagement de "Satoyama" et l'observation de lucioles à Utsunuki-Ryokuchi ("satoyama" est un endroit où une zone résidentielle et la région boisée coexistent dans la zone rurale). Pour participer à l'activité, il ne faut que s'inscrire, sur place, le jour de chaque activité, qui est annoncé à la page d'accueil du site Internet. Les élèves de l'école primaire et des enfants plus jeunes qu'eux ont besoins d'être accompagnés des parents. N'hésitez pas à y participer.

    URL http://shizenjuku.web.fc2.com/
    ¥ adulte: 1.200 yen par an, enfant: 600 yen par an
    Le parc Tochi-Yato
    Adresse: 5-29 Minamino
    Accès: de la gare de JR Hachiôji-Minamino, 20 minutes à pied
    Parking: 5 parkings
    Utsunuki-Ryokuchi
    Adresse: 1-125 Nanakuni
    Accès: de la gare de JR Hachiôji-Minamino, 20 minutes à pied
    Parking: 10 parkings

  • Yûyaké Koyaké Furéai-no-Sato (le centre de loisir Yûyaké Koyaké Furéai-no-Sato)

    Sur son vaste terrain, entouré de la Nature, on peut se sentir libéré. On peut s'amuser à caresser des petits animaux dans "Furéai Bokujô", à se plonger dans l'eau de la rivière, à pêcher, etc. Il y a aussi "tachiyori-yu" (les eaux que l'on peut prendre quand on veut, à mi-chemin, sans y loger) et des restaurants, qui nous permettent d'y passer toute la journée avec nos familles.

    ☎ 042-652-3072
    Heures d'ouverture: 9:00〜16:30 (novembre à mars: 〜16:00)
    Ouvert toute l'année
    ¥ Le prix d'entrée: adulte: 200 yen, enfant: 100 yen (il faut payer un supplément selon les installations)
    Adresse: 2030 Kami-Ongata
    Accès: de la sortie nord de la gare de JR et Kéiô Takao, prendre un bus pour "Jinba-Kôgén-Shita"(30 minutes), descendre à "Yûyaké-Koyaké", et tout de suite
    Parking: 165 parkings

  • Hachiôji Sôgô Oroshi-uri Kyôdô Kumiai (association des grossistes de Hachiôji)

    Faites des achats au marché, qui est réputé pour ses produits frais.

    Il y a des magasins de légumes et de fruits, de viande, de produits maritimes, de produits d'alimentation, d'articles divers, etc. On peut y acheter non seulement des produits d'alimentation mais aussi des objets d'usage quotidien ainsi que des vêtements. Cherchez des produits frais et de bonne qualité du marché. On peut se restaurer dans le marché.

    ☎ 042-645-6300
    Heures d'ouverture: 6h à 12h
    Jours de fermeture : les dimanches et jours fériés. Fermé irrégulièrement le mercredi.
    Adresse : 584-21 Kitano-machi
    Accès : 10 minutes à pied de la gare de Kitano (ligne Keiô)
    Parking: 100 places

  • Mitsui Outlet Park Tama Minamiôsawa

    C'est un centre commercial de magasins de déstockage, où il y a des magasins en tous genres : la mode, les accessoires, les articles divers, les articles de plein air, etc. Comme les magasins vendent des articles pour les hommes ainsi que les enfants, les couples et les familles peuvent s'amuser. En vous restaurant dans un des restaurants et cafés, vous pouvez faire des achats toute la journée. Ne manquez pas les magasins temporaires qui sont ouverts pendant une période limitée.

    ☎ 042-670-5777
    Heures d'ouverture magasins : 10h à 20h, restaurants : 11h à 22h Jours de fermeture : se renseigner
    Adresse : 1-600 Minamiôsawa
    Accès : 2 minutes à pied de la gare de Minamiôsawa (ligne Keiô)
    Parking: 1400 places

Eat

  • Souvenir & Restaurants

    Souvenir & Restaurants

    • Tsutaya

      Phone : 042-661-2427

    • Sakaejaya honten

      Phone : 042-661-0350

    • Iijimaya

      Phone : 042-661-5960

    • Hashizumetei

      Phone : 042-661-8420

    • Biwaya

      Phone : 042-661-0053

    • Inageya shiten

      Phone : 042-661-8231

    • Niino

      Phone : 042-661-5973

    • Takahashiya

      Phone : 042-661-0010

    • FumotoyA

      Phone : 042-667-7568

    • Takenoya shiten

      Phone : 042-661-5614

    • Hashimotoya honten

      Phone : 042-661-0032

    • Kitchen Musasabi

      Phone : 042-665-9943

    • Gongenjaya

      Phone : 042-661-2361

    • Mineoshouten

      Phone : 042-661-9045

    • Kanmi Yukido

      Phone : 042-665-9905

    • Momijiya honten

      Phone : 042-661-2012

    • Takamatsuya

      Phone : 042-661-2014

    • Nikkoya

      Phone : 042-663-9008

    • Kasumi

      Phone : 042-665-1808

    • Juitchomejaya

      Phone : 042-661-3025

    • Shikinosakura

      Phone : 042-663-6808

    • Momijiya

      Phone : 042-661-2360

    • Yamabikojaya

      Phone : 042-661-3881

    • Omiharashitei

      Phone : 042-661-3880

    • Akebonotei

      Phone : 042-663-1386

    • Hosodaya

      Phone : 042-661-5999

    • Torikikushouten

      Phone : 042-661-2658

    • Takaogaro

      Phone : 042-663-6142

    • Kinseiya

      Phone : 042-661-6137

    • Genkido

      Phone : 042-661-8422

    • Tsuboman

      Phone : 042-661-8422

    • Teyakisenbei Kushida

      Phone : 042-667-5313

    • Chiyonoya

      Phone : 042-661-4118

    • Yukido honten koujyouten

      Phone : 042-665-2151

    • Kaede

      Phone : 042-665-7818

    • Komiyashouten

      Phone : 042-661-0372

    • Takimiya

      Phone : 042-661-0229

    • Komiyashouten

      Phone : 042-661-5368

    • Takahashi

      Phone : 042-661-6137

    • Suehirotei

      Phone : 042-661-2654

    • Shimadashouten

      Phone : 042-661-7861

    • Koeido

      Phone : 042-667-1612

    • Yukido honten

      Phone : 042-661-0048

  • Ramen

    Ramen

    Quand on parle de Hachiôji, c'est un des lieux connus dans Tôkyô comme "champ de bataille" de râmen. Parmi les différents râmen, Hachiôji Râmen maintient une présence ferme. Créée il y a 50 années, c'est une "nourriture de l'âme" des habitants de la ville, et son goût est aimé par tout le monde, sans distinction d'âge ni de sexe. Maintenant, beaucoup de restaurants de râmen servent des Hachiôji Râmen originaux, qu'ils ont créés, par essais et erreurs, sur la base de la recette classique.
    La saveur de l'oignon émincé et la soupe fumante couverte de saindoux. La soupe assaisonnée à la sauce de soja semble grasse, mais légère en réalité. Une fois que l'on en mange, cela devient un goût inoubliable. Ne manquez pas de visiter quelques restaurants de Hachiôji Râmen!


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qu

    • Komadokoro Gongen Chaya

      2177-2 Takaomachi / weekdays 11:00~16:00 weekends 11:00~16:30 (15:30 in feb) /

    • Kitano Ramen

      2F 335-1 Uchikoshimachi / 11:00~21:00 sat・sun・national holidays 11:00~20:00 /

    • Menya Ajito

      48-9 Ooyamachi / 11:30~24:00 /

    • Mogura no Uta

      4-43-13 Daimachi / tue~thu 11:30~15:00 18:00~22:00 fri・sat・sun 11:30~15:00 19:00~24:00 /

    • Binbin Nishi-Hachioji branch

      2-1-1 Sennin-cho / 11:00~2:00 /

    • Ramen Ichi

      531-28 Shimoyugi / 11:00~19:00 /

    • Mendokoro Azuki

      14-10 Honmachi / tue~sun11:00~15:00 fri・sat・sun17:00~20:00 /

    • Menkuitei

      1-5-13 Akatsukicho / 11:30~20:00 /

    • Minmin

      437-1 Naraharamachi / 11:00~16:00 17:00~20:15 /

    • Hoshinoya

      1-5-12 Nakanokamimachi / tue~sat 11:00~18:00 sun 11:00~19:00 /

    • Binbin

      1-8-17 Koyasumachi / 11:00~24:00 /

    • Hirotomi

      3-11 Myojincho / 11:00~19:00 (as long as supplies last) /

    • Hatsufuji

      4-17-4 Nakanokamicho / 11:00~19:00 /

    • Menya Ishikawa (Ishikawa PA on kudari route)

      2975 Ishikawamachi / 6:00~22:00 /

    • Hachiojisiyakushoshokudou

      3-24-1 Motohongoumachi / 11:00~14:00 /

    • Tomoe

      5-18-13 Sandamachi / 11:00~19:30 /

    • Denden

      1-37-6 Koyasumachi / 11:30~15:00(and thu・fri・sat 19:00~21:30) /

    • Ramen no Deura

      1-6-12 Daimachi / 11:00~15:00 (approx.) /

    • Tsukemen Amemiya

      1-17-5 Daimachi / 11:00~15:00 17:30~21:00 /

    • Chitose

      8 Minamishinmachi / 11:00~20:00 /

    • Tantan

      1-30-6 Koyasumachi / 11:00~14:30 /

    • Takechan ramen

      1-12-10 Senninmachi / 18:00~2:30 (26:30) /

    • Taimei

      562-1 Higashiasakawamachi / 11:00~14:30 19:00~20:30 tue lunch only /

    • Koumiya

      1626 Takaomachi / 11:00~15:00 /

    • Syousyou

      2-29-3 Horinouchi / 11:00~19:30 (15:00~17:30 closed for prep) /

    • Goemon

      3-3-3 Sennin-cho / mon~fri 11:00~17:00 sat 11:00~18:30 (as long as soup lasts) /

    • Ogawaya

      5-27-11 Oowadamachi / 11:00~20:00 /

    • Ichiyouraihuku

      472-1 Naraharamachi / 11:00~17:00 /

    • Ebisu-maru

      2348 Katakuramachi / 11:30~16:00 /

    • Ichimen

      5-13 Misaki-cho / around 22:00~3:00 /

    • Aika

      2-22-3 Motoyokoyama-cho / 11:00~15:00 18:00~22:00 /

Tu peux choisir d'autres régions.

LITERARY CALENDAR

1

Le 2ème dimanche de janvier

Dezome-shiki (spectacle des pompiers du nouvel an)

La troupe locale de pompiers de la ville de Hachiôji fait une démonstration comme évacuation simultanée de l'eau, pour montrer le résultat de leurs exercices quotidiennes.

Le 1er janvier Geikô-sai (cérémonie pour adorer le premier soleil levant de l'année)
Lieu : sommet du mont Takao
Début janvier Hatsu Kotohira (premier rite de l'année au temple shintoïste Kotohira)
Lieu : temple shintoïste Koyasu-jinja
1-10 janvier Shichifukujin meguri ou “Hachifukujin”(pèlerinage aux huit divinités du bonheur)
Lieu : temple Honryû-ji et les sept temples
Du milieu à fin de mars Takaosan no Fuyu-soba Campaign (la campagne de “fuyu-soba”, nouilles de sarrasin hivernales, du mont Takao)
Lieu : les alentours du mont Takao
Fin janvier Dondo-yaki (fête du feu pour brûler les ornements du nouvel an)
Lieu : Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato (centre de loisirs Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato)

2

3 février

Setsubun-e (cérémonie de “setsubun”)
Lieu : temple Takao-san Yakuô-in et les temples et sanctuaires dans la ville

“Setsubun-e” du temple Takao-san Yakuô-in est connu pour sa fête du lancer de haricots (“mamemaki”) célébrée par les célébrités comme vedettes et lutteurs des grands tournois de sumô, etc. La cérémonie attire beaucoup de monde.

Hatsu Uma no hi (le premier jour du cheval) Hatsu-uma (fête du premier jour du cheval)
Lieu : samctuaires shintoïstes Inari-jinja dans la ville)

3

Le 2ème dimanche de mars

Hi-watari-matsuri (rituel de la traversée du feu)
Lieu : place Takao-sanroku Jidôsha Kitôden Hiroba

C'est une des “Hi-matsuri”(fêtes du feu) les plus connues au Japon. La cérémonie de “Hi-watari” célébrée par des “shugen-ja”(ascètes montagnards) est très impressionnante. Le public est invité à participer.

Mi-mars Takao-Baigô Ume Matsuri (fête des fleurs de pruniers de Takao-Baigô) Lieu : différents Bairin (bosquets de pruniers japonais) de Takao-Baigô
Mi-mars Zen Kantô Hachiôji Yumkaidô Ekiden Kyôsô Taikai (course de relais par équipe de la région de Kantô sur la “route de rêve de Hachiôji”

4

Début avril à fin mai

Printemps du maintenant ours temple shintoïste

Lorsque c'est au sujet du milieu d'avril, autour de temple shintoïste est entouré à une fleur d'approximativement 1,500 dilatatum du Rhododendron

Le 1 avril Taki-biraki (cérémonie d'ouverture des chutes d'eau)
Lieu : mont Takao
Début avril Hyaku-hattô (108 lumières)
Lieu : sanctuaire shintoïste Mitake-jinja
Début avril Takiyama-jôseki Sakura Matsuri (fête des fleurs de cerisier des ruines du château de Takiyama)
Lieu : Toritsu Takiyama-kôen (parc métropolitain de Takiyama)
Début avril Takiyama-jôseki Sakura Matsuri (fête des fleurs de cerisier des ruines du château de Takiyama)
Lieu : Toritsu Takiyama-kôen (parc métropolitain de Takiyama)
Début avril à fin mai Takao & Jinba Stamp-Hike (randonnée-collection de cachets de Jinba et Takao)
Lieu : du mont Takao au mont Jinba
Mi-avril Hana Matsuri (fête des fleurs) Lieu : Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato (centre de loisirs Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato)
Mi-avril Haru no JA Ueki-ichi (foire printanierère aux plantes de Japan Agricultural Cooperatives)
Lieu : place dans le parc Fujimori-kôen)
Fin avril Hana-to-Midori no Machi-zukuri Fair (foire de la création de la ville avec des fleurs et de verdure)
Lieu : Nishi Hôsha-sen You-Road et ses alentours
Fin avril à début mai Flower Festival Yugi (fête des fleurs de Yugi)
Lieu : parc Minami-ôsawa-Nakagô-kôen et les alentours de la gare de Minami-ôsawa

5

Début mai

Nagafusa Fureai Tango Matsuri (fête de l'amitié et des garçons de Nagafusa)
Lieu : bords de la rivière Minami-asa-kawa

Quelque 1 000 “koinobori” (carpes en toile que l'on arbore au moment de la fête des garçons) sont suspendus à travers la rivière et flottent au vent sous le ciel bleu.

Début mai Shinryoku-sai (fête de la novelle verdure)
Lieu : Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato (centre de loisirs Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato)
Mi-mai Art Mucho IN Hachiôji (foire de fait à la main de Hachiôji)
Lieu : Nishi Hôsha-sen You-Road
Mi-mai Hachiôji Chiiki Gôdô Gakuen-sai ☆ Gakusei-tengoku ☆ (fête des universités, instituts universitaires à deux ans et écoles d'enseignement technologique supérieur de Hachiôji - paradis des étudiants)
Lieu : Nishi Hôsha-sen You-Road
Du milieu à fin de mai BIG WEST Gakusei Festival (fête des étudiants BIG WEST)
Lieu : Gakuen Toshi Center (centre de la ville universitaire)

6

fin juin à début octobre

Takaosan Beer Mount (brasserie et jardin à bière du mont Takao)

Lieu : belvédère au sommet du mont Takao

Début juin Éco-festival
Lieu : Mulberry Bridge à la sortie nord de la gare de Hachiôji et Nishi Hôsha-sen You-Road
Mi-juin Hotaru-no-Yûbe (soirée des lucioles) à Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato (centre de loisirs Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato)

7

Fin juillet

Hachiôji Hanabi-Taikai (festival de feux d'artifice de Hachiôji)
Lieu : Hachiôji Shimin Kyûjô (stade de la ville de Hachiôji)

Quelque 3 500 coups de feux d'artifice tirés depuis le stade colorent le ciel nocturne d'été.

Début juillet Asagao-ichi (foire aux Volubilis)
Lieu : Nishi Hôsha-sen You-Road
Début juillet Hôzuki-ichi (foire aux physalis)
Lieu : temple Shinshô-in
le 31 juillet et le 1er août Dango Matsuri (fête des boulettes de pâte de riz)
Lieu : sanctuaire shintoïste Sengen-jinja dans le parc Fujimori-kôen

8

Le dernier dimanche d'août

Imakuma-jinja-no-shishimai (Danse du lion du sanctuaire Imakuma-jinja)
Lieu : sanctuaire Imakuma-jinja

“Shishimai” est une danse traditionnelle au masque de lion.
Cette danse est désignée comme bien culturel folklorique immatériel par la ville de Hachiôji. Elle est dédiée aux divinités, pour prier pour de bonnes récoltes, pour chasser les démons et pour la bonne santé.

Début août Tanabata Matsuri (fête des étoiles)
Lieu : Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato (centre de loisirs Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato)
Début août Hachiôji Matsuri (fête de Hachiôji)
Lieu : route Kôshû-kaidôen et Nishi Hôsha-sen You-Road
Les 26 et 27 août Manjû Matsuri (fête des petits gâteaux ronds fourrés à la pâte de haricot sucrée)
Lieu : temple shintoïste Suwa-jinja

9

Le 23 septembre

Naki-zumô (concours de pleurs de bébé)
Lieu : sanctuaire shintoïste Koyasu-jinja

C'est une cérémonie originale pour souhaiter la croissance des bébés. La victoire revient au bébé qui se met à pleurer le premier.

Les 1ers vendredi et samedi Shôga Matsuri (fête des gingembres)
Lieu : sanctuaire shintoïste Eifuku Inari-jinja)
Début septembre Odore! Nishi-Hachi Natsu-matsuri (fête estivale dansante de Nishi-Hachiôji)
Lieu : sortie nord de la gare de Nishi-Hachiôji
Septembre à octobre (La date n'est pas encore fixée.) Dai Tôki Ichi (grande foire des potiers)
Lieu : Nishi Hôsha-sen You-Road

10

Mi-octobre

Hachiôji Messe Kaidô Ichi (foire de Hachiôji sur la route)
Lieu : Nishi Hôsha-sen You-Road

 

Début au milieu d'octobre Kakashi Matsuri (fête des épouvantails)
Lieu : Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato (centre de loisirs Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato)
Début octobre à fin novembre Takao & Jinba Stamp-Hike (randonnée-collection de cachets de Jinba et Takao)
Lieu : du mont Takao au mont Jinba
Mi-octobre Aki no JA Ueki-ichi (foire autonmale aux plantes de Japan Agricultural Cooperatives)
Lieu : place dans le parc Fujimori-kôen
Mi-octobre Moto-Hachiôji Hôjô Ujiteru Matsuri (fête de Hôjô Ujiteru de Moto-Hachiôji)
Lieu : Moto-Hachiôji-machi
Mi-octobre Hachiôji O-jûya (récitation pendant dix nuits de nembutsu de Hachiôji)
Lieu : temple Daizen-ji

11

1-30 novembre

Takao-san Momiji Matsuri (fête des feuilles d'automne du mont Takao)
Lieu : mont Takao et à son pied

Les feuilles rouges et jaunes colorent le mont Takao tout entier. Les touristes sont les plus nombreux pendant cette période.

Début novembre Kikka-ten (exposition des fleurs de chrysanthème)
Lieu : Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato (centre de loisirs Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato)
Début novembre Art Mucho IN Hachiôji (foire de fait à la main de Hachiôji)
Lieu : Nishi Hôsha-sen You-Road
Début novembre Fête Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato Matsuri
Lieu : Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato (centre de loisirs Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato)
Jours du coq (“tori no hi”) en novembre Tori-no-Ichi (foire du coq)
Lieu : sanctuaire shintoïste Ichimori-Ôtori-jinja
Les 2èmes samedi et dimanche de novembre JA Hachiôji Nôgyô-sai (foire agricole de Japan Agricultural Cooperatives)
Lieu : parc Fujimori-kôen
le samedi et le dimanche près du 20 novembre Ichô Matsuri (fête du ginkgo)
Lieu : route Kôshû Kaidô
Fin de novembre à fin de décembre Christmas Illumination (illumination de Noël)
Lieu : Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato (centre de loisirs Yûyake-Koyake-Fureai-no-Sato), devant la gare de Minamino, et devant la gare de Hachiôji

12

5 jours vers le solstice d'hiver

Diamond Fuji (phénomène du “Fuji-Diamant”)
Lieu : sommet du mont Takao

Il s'agit du soleil se couchant dans le cratère du volcan qui se brille comme le diamant.

du 31 décembre au 3 janvier Daruma Ichi (foire aux daruma, figurines représantant Bodhidharma)
Lieu : temple Tenkaizan-Unryû-ji

Les biens culturels immatériels

  • Kiyari (chants des porteurs de rondins)
    Kiyari (chants des porteurs de rondins)

    Le “Kiyari” de Hachiôji se rattache à “Edo kiyari” (kiyari de l'époque d'Edo). Il a été transmis en 1864 par un chanteur de “kiyari”appelé Sei Hongô.
    Aujourd'hui, “Hachiôji Shôbô Kinen-kai” (organisation d'anciens pompiers) hérite de “kiyari” et conserve les chants tels que “Manazuru”, “Teko”, “Bôguruma” et “Tôgane”. Lors de “dezome-shiki” (spectacle des pompiers) qui se déroule le premier jour de chaque mois, ils font des démonstrations de “hashigo-nori” (exercice acrobatique sur une échelle) et de “kiyari-uta” (chants de kiyari). En avril, ils défilent à l'occasion de la fête “Takao-san Shunki Taisai” (Grande fête printanière du mont Takao).

  • Yotsuya-no-ryûzu-no-mai (Danse du lion à tête de dragon de Yotsuya)
    Yotsuya-no-ryûzu-no-mai (Danse du lion à tête de dragon de Yotsuya)

    Elle est dédiée aux divinités au moment de la fête “Manjû Matsuri” qui se tient le 26 août au sanctuaire shintoïste Suwa-jinja. Elle se déroule dans l'enceinte du sanctuaire avec quatre bambous nains et les “heisoku” (offrandes faites en papier) dressés et les “shime” (cordes sacrées de pailles) tendues. Les masques utilisés sont les têtes de dragon. Les trois lions, “ô-jishi”(grand lion), “me-jishi”(lionne) et “naka-jishi”(lion moyen) sont joués par les jeunes hommes. Les six “hanagasa”(danseuses à chapeaux ornés de fleurs) sont jouées par les filles. Il y a aussi des “tachi-zukai” (danseurs portant un sabre) et des “bô-tsukai”(danseurs portant un bâton).
    La danse a lieu au mois d'août comme d'autres “shishimai” (danse du lion), parce qu'elle est dédiée aux divinités pour “amagoi”(prière pour obtenir la pluie).

  • Hazama-no-shishimai (Danse du lion de Hazama)
    Hazama-no-shishimai (Danse du lion de Hazama)

    On dit que cette danse remonte à l'année 1590, où Hôjô Ujiteru, le châtelain du château de Hachiôji, a offert des “shishi-gashira” (masques de lion) au peuple. Elle se tenait au sanctuaire shintôïste Hikawa-jinja, situé à Takao-machi, mais depuis le changement de divisions administratives en 1872, elle a lieu à Hazama-machi.
    Elle est dédiée aux divinités au moment du rite au sanctuaire shintôïste Mitake-jinja dans le quartier, le 3ème dimanche d'août chaque année. À cette occasion, “bô-jutsu” (art d'utiliser un bâton comme arme) de l'école de “Tennen-rishin-ryû” est aussi exécuté.

  • Umetsubo-no-sasara-jishimai (Danse du lion accompagnée de sasara d'Umetsubo) (Sasara est une sorte d'instrument de musique.)
    Umetsubo-no-sasara-jishimai (Danse du lion accompagnée de sasara d'Umetsubo) (Sasara est une sorte d'instrument de musique.)

    Cette danse était dédiée aux divinités locales tutélaires du sanctuaire shintoïste Tenjin-jinja à Umetsubo-machi, depuis l'ère Eiroku (1558-1569) pour prier pour de bonnes récoltes et pour chasser les démons. Après la Seconde Guerre mondiale, elle se déroule guère. La danse la plus récente a eu lieu en 1969 à l'occasion de l'inauguration du sanctuaire shintoïste Tenjin-jinja.
    On dit que les trois “shishi-gashira” (masques de lion) parmi les six ont été fabriqués dans le second tiers de l'époque d'Edo.

  • Otsu-no-shishimai (Danse du lion d'Otsu)
    Otsu-no-shishimai (Danse du lion d'Otsu)

    On dit que cette danse date d'il y a environ 400 ans. Elle était dédiée aux divinités du sanctuaire shintoïste Kumano-jinja pour prier pour de bonnes récoltes et pour obtenir la pluie. Les trois “shishi-gashira” (masques de lion), “o-jishi” (lion), “kin-jishi”(lion doré), et “me-jishi” (lionne), sont appelées “jûbako-jishi” (lions de boîte carrée) dans le quartier, car ils sont un peu plus longs que les masques de lion ordinaires. Cette shishimai se caractérise par ses chants et les actions de ses danses beaucoup plus lents que ceux des autres shishimai.
    Aujourd'hui, elle est dédiée aux divinités le 2ème dimanche d'août chaque année. L'objet de la prière est fixé chaque année.

  • Yamairi-no-shishimai (Danse du lion de Yamairi)
    Yamairi-no-shishimai (Danse du lion de Yamairi)

    Elle est aussi appelée “Miyama-no-shishimai” (la danse du lion de Miyama). On dit qu'elle remonte au second tiers de l'époque d'Edo, mais ce n'est pas sûr, parce que les documents historiques ont été consumés en 1945 à cause de la guerre. Elle est dédiée aux divinités au moment du rite du sanctuaire shintoïste Hie-jinja et du sanctuaire shintoïste Konpira-jinja en avril tous les deux ans alternativement. Typique de “shishimai” printanier, cette dance se déroule pour prier pour de bonnes récoltes et pour chasser les démons.
    La danse est exécutée par deux “o-jishi” (lions) et une “me-jishi” (lionne). Les “hanagasa”(danseuses à chapeaux ornés de fleurs), coiffées d'un chapeau carré tressé en paille qui est appelé également “jûbako-gasa”, grattent des “sasara”(instrument traditionnel de musique en bambou).

  • Imakuma-jinja-no-shishimai (Danse du lion du sanctuaire Imakuma-jinja)
    Imakuma-jinja-no-shishimai (Danse du lion du sanctuaire Imakuma-jinja)

    Selon la légende, cette danse remonte à l'année 1364, où Chôen-hôshi (le bonze Chôen), le “bettô”(administrateur) du temple Shôfuku-ji, a acheté trois masques de lion et a appris aux villageois à danser pour s'amuser. Elle a connu son apogée durant 1844-1853. À l'occasion de kaichô (exhibition de l'objet de vénération) du sanctuaire shintoïste Imakuma-jinja en 1845, le magistrat local Egawa Tarôzaemon est venu prier au sanctuaire et a eu l'occasion de voir la danse.
    Elle est dédiée aux divinités lors du rite d'Imakuma-jinja les 4èmes samedi et dimanche d'août chaque année. Les trois danseurs de lion portent des plumes d'oiseau identiques sur la tête et un tambour sur la hanche. Les “hanagasa”(danseuses à chapeaux ornés de fleurs), coiffées d'un “jûbako-gasa” (chapeau en forme de boîte carrée) dansent en grattant “sasara” (instrument traditionnel de musique en bambou).

  • Tamori-jinja-no-shishimai (Danse du lion du sanctuaire Tamori-jinja)
    Tamori-jinja-no-shishimai (Danse du lion du sanctuaire Tamori-jinja)

    On dit que cette “shishimai” date de l'ère Bunka (1804-1817). Il y a un document historique qui rapporte que cette “shishimai” a été dansée au temple en 1849. On croit qu'elle exauce les voeux pour obtenir la pluie depuis longtemps, d'où son autre nom : “Amagoi-jishi” (danse de “shishimai” pour prier pour obtenir la pluie). Elle est dansée aussi pour prier pour de bonnes récoltes.
    Les danseurs portant une tête de dragon sont deux “o-jishi” (lions) et une “me-jishi” (lionne). La danse est composée de “shote-niwa”, “naka-niwa” et “ato-niwa”, dont chacun est accompagné de deux ou trois chants de “shishimai”. “Hanagasa” (chapeau orné de fleurs) est en forme de “jûbako” (boîte carrée).
    Elle a lieu le 4ème dimanche d'août chaque année, mais autrefois, elle avait lieu parfois également au printemps.

  • Hikawa-jinja-no-shishimai (Danse du lion du sanctuaire Hikawa-jinja)
    Hikawa-jinja-no-shishimai (Danse du lion du sanctuaire Hikawa-jinja)

    Autrefois, les habitants du quartier Hazama s'occupaient de cette danse de “shishimai”. Suite au changement de divisions administratives en 1872 (Meiji 5), le quartier Hazama a été incorporé dans le village de Shimokunugida. C'est pourquoi les habitants du quartier Hazama ont enseigné cette shishimai aux habitants du quarter Hara du village de Kamikunugida, où se situe le sanctuaire shintoïste Hikawa-jinja. Désormais les habitants de Hara dansent cette “shishimai” dans ce sanctuaire.
    Lors du rite tenu le 3ème dimanche d'août chaque année, les trois “lions” dansent héroïquement en battant du tambour, pour prier pour chasser les démons et les épidémies. La musique jouée par la flûte change au fur et à mesure que les “lions” se déplacent : “Tôri-bue” pendant le défilé vers le temple; “Juha”quand les “lions” passent sous le torii (portique qui marque l'entrée d'un sanctuaire shintoïste); et “Okazaki no shirabe” (mélodie d'Okazaki) quand les “lions” commencent à danser. Cette danse raconte une histoire de “Me-jishi-kakushi”, dispute entre deux lions pour une lionne.

  • Ishikawa-no-shishimai (Danse du lion d'Ishikawa)
    Ishikawa-no-shishimai (Danse du lion d'Ishikawa)

    Cette danse se transmet depuis 1573, où la danse de “ryûtô” (tête de dragon) a été exécutée pour célébrer l'inauguration de “Mitake-gongen”, un “keidaisha” (sanctuaire shintoïste subordonné situé dans l'enceinte d'un sanctuaire principal) du temple Sairen-ji.
    Les vieux masques de dragon existant remontent au second tiers de l'époque d'Edo. La danse est dédiée aux divinités lors du rite du sanctuaire shintoïste Mitake-jinja les 3èmes samedi et dimanche de septembre. Les masques utilisés sont les têtes de dragon. Les danseurs se composent de deux “o-jishi” (lions) et une “me-jishi” (lionne). Les masques des lions sont ornés de cornes en forme d'épée et celui de la lionne est orné d'un globe précieux, et tous sont décorés de plumes d'oiseaux. Leur danse ressemble beaucoup à celle de l' “Umetsubo-no-sasara-jishi-mai”. Les deux danses étaient appelées : “la danse printanière d'Umétsubo et la danse automnale d'Ishikawa”.

  • Hachiôji kuruma-ningyô (théâtre de marionnettes à boîte roulante de Hachiôji)
    Hachiôji kuruma-ningyô (théâtre de marionnettes à boîte roulante de Hachiôji)

    Nishikawa-koryû-za (Compagnie Nishikawa-koryû), 1566 Shimoongata-machi
    Bien culturel folklorique immatériel sélectionné par le directeur de l'agence des affaires culturelles.
    Le “kuruma-ningyô” a été inventé par Yamagishi Ryûkichi, Nishikawa Koryû le premier du nom, à la fin de l'époque d'Edo. Un marionnettiste assis sur une boîte à trois roues appelées “rokuro-guruma” manœuvre une marionnette. Il manipule le bras droit de la marionnette par sa main droite, le bras gauche et le cou par sa main gauche, et en plus, les yeux, la bouche et les sourcils par son pouce. Les marionnettes actionnées avec les pieds mis directement sur le plancher créent une atmosphère dynamique et originale. Il semble qu'un tel mécanisme n'existe pas ailleurs au monde.
    Le “kuruma-ningyô” s'est popularisé dans toute la région de Kantô, surtout dans la région de Tama, pendant les derniers jours du shogunat de Tokugawa et durant l'ère Meiji (1868-1912). À la fin de l'ère Taishô (1912-1926), grâce aux bons offices de Taira Otojirô (fabricant de tissus), le “kuruma-ningyô” a été présenté au monde théâtral du centre du pays par Mitamura Engyo, Tsubouchi Shôyô et Odauchi Michihisa, et sa qualité artistique a eu une excellente réputation peu à peu. Comme les gens disaient : “le bunraku (théâtre de marionettes) est représentant de l'ouest du Japon et le kuruma-ningyô de l'est”, les deux arts étaient également admirés. Cependant, le “kuruma-ningyô” a décliné avec le temps et Nishikawa-koryû-za d'Ongata est aujourd'hui la seule compagnie théâtrale du “kuruma-ningyô”existante à Hachiôji.
    Actuellement, la Compagnie Nishikawa-koryû essaie d'introduire des innovations, par exemple, elle applique la manière de “gidayû-bushi” d'origine d'une école du “jôruri”(chant narratif accompagné de shamisen) à “jigatari” (narration), au lieu de persister dans le style traditionnel dans lequel on applique le “sekkyôbushi”(chant narratif sekkyô) à “jigatari”. Ainsi, elle a réussi à sauver le “kuruma-ningyô” de la crise et déploie des activités diverses, y compris des représentations dans les pays étrangers.

  • Sekkyô-jôruri (chant narratif sekkyô)
    Sekkyô-jôruri (chant narratif sekkyô)

    Le “sekkyô” (sermon) ou le “sekkyôbushi” (sermon mélodieux) était originairement un moyen de propager le bouddhisme, et il est devenu plus tard un art du spectacle. Durant l'époque d'Edo, une forme de spectacle du sekkyôbushi en association avec le “ningyô jôruri” (théâtre de marionnettes accompagné de shamisen) a pris naissance. Influencé par le “sekkyôbushi”, le “jôruri” a adopté quelques mélodies du “sekkyôbushi”dans certaines de ses pièces. Ce genre de pièces est appelé “sekkyô-jôruri”, mais le “sekkyôbushi” et le “jôruri” sont primitivement différents. Tandis que le “sekkyôbushi” limitait ses thèmes à des histoires sur la vertu miraculeuse, le “jôruri”a inventé de nouvelles méthodes l'une après l'autre. Dominé par ce dernier, il a connu son déclin.
    C'est pendant l'ère Kansei (1789-1801) que le “sekkyôbushi” a repris. Le “sekkyô-saimon”, une combinaison du “sekkyôbushi” et du “saimon” (prière aux dieux shintoïstes), est né à cette époque et une école nommée Satsuma a commencé à donner des spectacles avec le “kuruma-ningyô” de Hachiôji. Le “sekkyôbushi” a été introduit dans la région de Tama pendant les derniers jours du shogunat de Tokugawa et s'est enraciné. Le “sekkyôbushi” de Hachiôji était à son apogée de l'ère Taishô au début de l'ère Shôwa, mais il s'est démodé par la suite. Aujourd'hui, “Sekkyôbushi-no-kai” (Association du sekkyôbushi), fondée en 1986, s'efforce de le relever et le transmettre aux générations à venir.

もっと見る 閉じる