TAKAO 599 MUSEUM

Les trésors du mont Takao

Animaux

Malgré sa proximité du centre de Tôkyô, le mont Takao garde toujours les forêts naturelles vastes, en plus des forêts artificielles de cèdres du Japon (Cryptomeria japonica) et de cyprès du Japon (Chamaecyparis obtusa) qui sont communes dans ses environs. Les forêts d'arbres à larges feuilles persistantes tels que les chênes s'étendent sur le versant sud et les forêts d'arbres à larges feuilles caduques tels que les hêtres sur le versant nord. En profitant de cette flore diversifiée pour se nourrir et s'abriter, quelques dizaines d'espèces d'animaux vivent, comme les écureuils volants (Petaurista leucogenys) et les écureuils du Japon (Sciurus lis) dont l'existence est bien connue. Une randonnée en recherche de ces animaux est une façon de goûter le charme du mont Takao.

  • Macaca fuscata (Le Macaque japonais) la famille des Cercopithecidae
    Macaca fuscata (Le Macaque japonais)
    Macaca fuscata (Le Macaque japonais) Selected
    Répartition: Honshu, Shikoku et Kyushu.
    La population (une troupe d'individus), qui vivent sur la péninsule de Shimokita dans la préfecture d'Aomori, sont largement connus comme singes qui habitent le plus au nord du monde ("Hokugen-no-saru" en japonais). Ils se trouvent généralement dans les forêts de montagne.
    Au mont Takao, il y des individus sauvages et ils sont parfois trouvés en groupe près des sentiers de montagne.
    Leur visage et leurs fesses rouges sont très caractéristiques. Ils vivent, généralement, en troupe, composée de plusieurs mâles et quelques dizaines ou quelques centaines de femelles avec les petits. Ainsi, quand vous trouvez un singe, il est possible qu'il y en aie beaucoup d'autres près de lui.
    Ils sont omnivores, qui se nourrissent principalement de plantes. Ils s'alimentent de feuilles et de pousses des plantes, de fruits, d'insectes, et aussi de noix des arbres en hiver, où il n'y a pas beaucoup de nourriture.
    Ayant des poches dans leur bouche, qui s'appellent "des poches de joue", ils peuvent conserver la nourriture temporairement.

    ●La taille environ 47 à 70 cm
    ●La saison toute l'année
  • Sus scrofa leucomystax (sanglier japonais) la famille des Suidae
    Sus scrofa leucomystax (sanglier japonais)
    Sus scrofa leucomystax (sanglier japonais) Selected
    Répartition: Honshū (à l'ouest de la région de Kantô), Shikoku et Kyūshū.
    Ils n'habitent pas dans la région, où il neige beaucoup en hiver, mais habitent dans la région boisée en satoyama (un endroit où une zone résidentielle et la région boisée coexistent dans la zone rurale) et les forêts de montagnes.
    La couleur de leurs poils est gris-brun, noir clair, ou brun.
    Les porcelets de sanglier ont des rayures et ils sont souvent appelés «Uribô» en japonais (porcelet de sanglier).
    Ils sont actifs, principalement, la nuit. Ils creusent le sol avec le museau et ils s'alimentent de racines des plantes, d'insectes et de vers de terre.
    Ils ont l'odorat fin et ils peuvent trouver des pommes de terre dans le sol.
    Ils ont l'habitude unique appelée "Nuta (nota) - uchi", qui signifie littéralement se vautrer dans la boue. En profitant du bas-fond, ils se baignent dans la boue pour enlever des parasites. Aussi au mont Takao, près des sentiers de montagne, on peut trouver des places marécageuses, où des sangliers se sont baignés en se vautrant.

    ●La taille environ 140cm
    ●La saison toute l'année
  • Meles meles anakuma (Le Blaireau japonais) la famille des Mustela
    Meles meles anakuma (Le Blaireau japonais)
    Meles meles anakuma (Le Blaireau japonais) Selected

    Répartition: Honshū, Shikoku et Kyūshū.
    Ils sont trouvés dans les forêts de basse altitude et celles en montagne.
    L'autre nom en japonais est "Mujina", mais souvent confondu avec le chien viverrin, car dans quelques régions du pays il s'appelle également "Mujina".
    Le blaireau et le chien viverrin se ressemblent beaucoup en apparence et ils ont l'habitude commune, mais le chien viverrin est dans la famille des Canidae, qui n'est pas d'espèce proche de la famille des Musteline. Le nom japonais, "Nihon-anaguma" a le mot ours (kuma), mais ils ne sont pas dans la même famille que des ours.
    Comme son nom, Anaguma signifie littéralement un ours qui creuse un trou, ils sont habiles à creuser; à l'aide des clous pointus, ils creusent des tunnels de 10 à 20 mètres sous la terre, où ils créent des terriers.
    Ils se reposent dans leurs terriers pendant la journée et deviennent actifs la nuit. Ils parcourent dans la montagne et s'alimentent de glands, de fruits, de vers de terre, d'insectes, de grenouilles et de escargots.

    ●La taille  environ 44 à 68cm
    ●La saison  du mois d'avril au mois de novembre

  • Sciurus lis (L’Écureuil du Japon) la famille des Sciuridae
    Sciurus lis (L’Écureuil du Japon)
    Sciurus lis (L’Écureuil du Japon) Selected
    Répartition: Honshū, Shikoku, et Kyūshū. Cependant, ils sont rarement vus en Kyūshū ainsi que dans la région de Chûgoku, à cause de l'environnement détérioré.
    Ils se trouvent dans les forêts en montagne de basse altitude. Ils vivent normalement sur des arbres, mais ils descendent fréquemment au sol. Ils créent plusieurs nids sphériques, faits de branchettes et de mousses, dans les arbres creux ou aux troncs des arbres.
    Ils sont actifs en début de matinée et vers le soir, mais ils sont trouvés de temps en temps aux sentiers de montagne pendant la journée.
    Ils se nourrissent de noix et de bourgeons des arbres et ils conservent beaucoup de glands dans le sol pour s'en nourrir pendant l'hiver.
    Leur queue longue et touffue est remarquable. Ils sont très mignons quand ils mangent des glands et des noix, en les tenant dans les mains. Parfois, ils sautent plus de 10 mètres pour passer d'une branche à l'autre.

    ●La taille environ 20cm
    ●La saison toute l'année
  • Petaurista leucogenys (L’Écureuil volant géant japonais) la famille des Sciuridae
    Petaurista leucogenys (L’Écureuil volant géant japonais)
    Petaurista leucogenys (L’Écureuil volant géant japonais) Selected
    Répartition: Honshū, Shikoku et une certaine partie de Kyūshū.
    Ils habitent dans les forêts, en plaine et en montagne. Ils sont bien connus comme mammifères qui volent. Avec la membrane, la peau des flancs très lâche et extensible, qui s'étend de chaque côté du corps, ils sautent d'un arbre à un autre, pour se nourrir de feuilles et de bourgeons des arbres, de fleurs et de graines.
    Avec la capacité de vol bien développée, ils peuvent sauter plus de 100 mètres.
    Ils vivent normalement sur les arbres. Pendant la journée, ils se reposent dans leur nids, créés dans les arbres creux ou les fissures aux troncs de grands arbres. Ils deviennent actifs après le coucher du soleil, pour chercher la nourriture.
    Au mont Takao, ils se trouvent souvent autour du temple Yakuô-in, où les visites guidées pour les observer sont organisées.

    ●La taille environ 34 à 50cm
    ●La saison toute l'année
  • Pteromys momonga (L’Écureuil volant nain japonais) la famille des Sciuridae
    Pteromys momonga (L’Écureuil volant nain japonais)
    Pteromys momonga (L’Écureuil volant nain japonais) Selected
    Répartition: Honshū, Shikoku et Kyūshū.
    Ils se trouvent dans les forêts de montagne. Leurs yeux ronds sont impressionnants. Ils peuvent sauter d'un arbre à un autre, comme l'écureuil volant géant, en utilisant la membrane qui s'étend de chaque côté du corps. Des distances de vol sont normalement 20 à 30 mètres. Mais parfois ils volent plus de 100 mètres et leur capacité de vol est aussi bien élevée que celle de l'écureuils volant géant.
    Ils vivent sur des arbres presque toute leur vie. Ils se nichent dans les arbres creux, les nids de pic abandonnés ou les nids artificiels, où ils se reposent pendant la journée.
    Ils deviennent actifs la nuit, pour se nourrir de feuilles, de bourgeons, de fruits, de graines et d'écorces des arbres, en sautant d'un arbre à un autre.
    Ils sont beaucoup plus petits que les écureuils volant géants, qui sont deux fois plus grands et dix fois plus lourds.

    ●La taille environ 14 à 20cm
    ●La saison   toute l'année
  • Apodemus speciosus (grande souris des champs japonaise) Muridae / Muridés
    Apodemus speciosus (grande souris des champs japonaise)
    Apodemus speciosus (grande souris des champs japonaise) Selected
    Répartition: du Hokkaidō au Kyūshū entier.
    Elles sont les souris des champs particulière au Japon, qui habitent dans la campagne tout le pays comme les petites souris des champs japonaises.
    Alors que la petite souris des champ japonaise vive aussi sur les arbres, la grande souris des champs japonaise ne vive que sur le sol et elle ne grimpe pas à un arbre.
    Elles creusent des tunnels dans le sol, où elles se nichent et se nourrissent de graines de plantes tombées au sol, de rhizomes et de petits insectes.
    Elles ont l'habitude de conserver dix fois plus de noix, telles que grands, ainsi que de graines, que leur nourriture quotidienne.
    Leurs poils sont rouge-brun comme le nom japonais, "aka-nézumi", qui signifie littéralement une souris en couleur rouge. Elles ont les grands yeux ronds, qui sont impressionnants, mais elles sont rarement vues pendant la journée, car elles sont normalement actives la nuit.
    Leurs pattes de derrière sont bien musclées et elles peuvent parcourir quelques kilomètres par jour.

    ●La taille environ 8 à 14cm
    ●La saison toute l'année
  • Apondemus argenteus (petite souris des champs japonaise) Muridae / Muridés
    Apondemus argenteus (petite souris des champs japonaise)
    Apondemus argenteus (petite souris des champs japonaise) Selected
    Répartition : Presque tout le pays. (Hokkaidō, Honshū, Shikoku, Kyūshū, l'île de Sado, l'île de Miyaké et l'île de Yaku, etc.)
    Elles sont des souris des champs représentatives du Japon, qui se trouvent dans les forêts de basse et haute altitudes.
    Elles sont très semblables aux grandes souris des champs japonaises, mais leur taille est beaucoup plus petite. Leur queue est plus longue que la longueur totale de la tête et le corps. Alors que la grande souris des champs japonaise vit sur la terre, cette espèce vit principalement sur les arbres, grâce à la légèreté de leur poids, la flexibilité de leur queue et leurs orteils minces.
    Elles peuvent se déplacer rapidement, en se mettant en équilibre avec leur queue longue, aussi sur les branches minces.
    Elles sont semi-arborescents, qui vivent jusqu'à la hauteur de 10 mètres au-dessus du sol et se nichent parfois sur les arbres. Elles se nourrissent de glands, de graines et d'insectes.

    ●La taille environ 6 au 10cm
    ●La saison toute l'année
  • Eothenomys smithii Muridae / Muridés
    Eothenomys smithii
    Eothenomys smithii Muridae / Muridés
    Espèce endémique du Japon qui est répandue dans les préfectures de Niigata et Fukushima et les régions plus au sud de Honshû et dans Kyûshû, Shikoku et l'île de Dôgo de l'archipel d'Oki.
    Elle vit sur les terrains bas reliés à des massifs grands à l'étage alpin.
    Au mont Takao, sa présence est rapportée à la station de funiculaire Takaosan et dans les forêts à l'altitude d'environ 350 m sur le sentier No. 1.
    Son pelage est de couleur rouge-brun à jaune-brun sur le dos et de couleur jaune pâle à orangé sur le ventre.
    Elle se nourrit principalement d'herbes poussant sur les rochers et de fruits d'arbres.
    Ses petits yeux et oreilles et sa queue relativement courte s'adaptent à la vie souterraine. Elle est demi-hypogée (elle conduit ses activités aussi bien sur terre que sous terre). Elle creuse des galeries souterraines peu profondes dans les forêts ou fait son nid au fond des interstices des rochers avec des herbes séchées.

    ●Longueur: 7 à 11 cm environ
    ●Saison: toute l'année
  • Mogera imaizumii (petite taupe japonaise) la famille des Talpidae
    Mogera imaizumii (petite taupe japonaise)
    Mogera imaizumii (petite taupe japonaise) la famille des Talpidae
    Répartition: Honshū (de la région de Tôhoku aux préfectures de Sizuoka, de Nagano et d'Ishikawa), Kyôto et Hiroshima, Shikoku et quelques parties de la péninsule de Kii.
    Elles habitent les prairies, les terres agricoles et les forêts en montagne.
    Elles sont habiles à creuser les trous, avec les pattes antérieures bien développées. Elles creusent un vaste réseau de tunnels dans le sol.
    Elles ont un corps cylindrique, qui est très idéal pour vivre dans les tunnels. Elles sont couvertes par les poils veloutés, qui peuvent éviter se tacher avec des boues.
    Elles patrouillent régulièrement dans les tunnels, en quête de leur proie comme vers de terre, scolopendres et larves des insectes, en utilisant l'odorat bien développé. Au mont Takao aussi, on peut souvent trouver "des taupinières", des monticules de terre, ramenées à la surface par des taupes, quand elles creusent des trous.

    ●La taille environ 12 à 16cm
    ●La saison toute l'année
  • Urotrichus talpoides (plus grande Musaraigne-taupe japonaise) la famille des Talpidae
    Urotrichus talpoides (plus grande Musaraigne-taupe japonaise)
    Urotrichus talpoides (plus grande Musaraigne-taupe japonaise) la famille des Talpidae
    Répartition: Honshū, Shikoku, Kyūshū, l'île d'Awaji et les îles Gotô.
    Elles vivent dans les forêts, sur les collines, en montagne ainsi que dans les prairies; alors que d'autres espèces de taupes se trouvent souvent dans la plaine.
    Le nom japonais Himizu signifie littéralement «ne vive pas au soleil». En fait, sa nature semi-souterraine leur permet d'être aussi actives à la surface de la terre.
    Elles ont une queue plus longue que celles des petites taupes japonaises. Leurs pattes antérieures sont plus petites, elles sont donc moins capables de creuser des trous. Par conséquent elles vivent dans les couches de feuilles tombées ou d'ordures souterraines, peu profondes, où elles créent des tunnels. Elles sont actives la nuit et sortent de la terre. Elles se nourrissent de vers de terre, d'araignées et d'insectes, mais elles s'alimentent aussi parfois aussi de fruits et de graines.

    ● La taille : environ 8 à 11 cm
    ● La saison : toute l'année
  • Pipistrellus abramus (La Pipistrelle commune japonaise) la famille des Vespertilionidae
    Pipistrellus abramus (La Pipistrelle commune japonaise)
    Pipistrellus abramus (La Pipistrelle commune japonaise) la famille des Vespertilionidae
    Répartition: Dans chaque région du pays sauf Hokkaidō. Aussi en Chine, à la péninsule coréenne et à Taïwan.
    La plupart des chauves-souris, trouvées souvent même au centre de Tokyo, qui volent, en changeant de direction irrégulièrement, au crépuscule, sont individus de cette espèce. Un autre nom, "Ié-kômori" signifie littéralement "une chauve-souris à la maison", car elles vivent, en groupe qui contient des dizaines d'individus, dans le plafond de la maison.
    Dans la région urbaine, elles habitent souvent sous des ponts à poutres de chemin de fer ainsi que des routes surélevées. Elles sont actives la nuit, mais elles deviennent actives déjà au crépuscule, quand elles partent pour les lits à sec des rivières ainsi que l'herbe, pour prendre de petits insectes comme moustiques.
    La durée de la vie diffère selon le sexe; un mâle ne vit qu'environ un an; par contre une femelle vit environ six ans.

    ●La taille environ 4 à 6cm
    ●La saison du mois d'avril au mois d'octobre
※Cotation de Montagne Takao formule application
もっと見る 閉じる