TAKAO 599 MUSEUM

Les trésors du mont Takao

Selected

Le MUSÉUM 599 de TAKAO offre en permanence une exhibition ingénieuse: exposition des inclusions en résine acrylique de belles herbes et fleurs des quatre saisons; exposition gigantesque concentrée de spécimens de divers sortes d'insectes; et exposition de «NATURE WALL» (mur naturel), les animaux empaillés disposés sur le mur avec les images animées pour montrer dynamiquement le charme du mont Takao, etc. Vous pouvez y rencontrer à tout moment les êtres vivants qui habitent dans un environnement naturel riche.

  • Motacilla cinerea (La Bergeronnette des ruisseaux) la famille des Motacillidae
    Motacilla cinerea (La Bergeronnette des ruisseaux)
    Motacilla cinerea (La Bergeronnette des ruisseaux) Selected
    Elles habitent au bord de l'eau des rivières, des étangs, et des lacs; ils préfèrent surtout les bords de ruisseaux.
    Parfois, ils se trouvent aussi aux étangs dans les parcs urbains.
    Leur corps mince, avec la queue longue, est caractéristique.
    Les mâles et les femelles ont la même couleur; le dos est gris et la poitrine est jaune.
    Leur gorge est blanche, en général, mais chez les mâles, elle change en noire en été.
    Elles vivent individuellement, sauf la saison des amours. Elles marchent, toujours, au bord de l'eau, d'un air affairé, en remuant leur queue, en haut et en bas.
    Elles chassent les proies comme des insectes aquatiques, qui se cachent dans l'eau ou sous des roches. Parfois elles chassent aussi des insectes dans l'air.
    Dans la saison des amours, du mois d'avril au mois de juillet, les mâles se perchent sur les toits ou les fils électriques, et chantent «chi-chi-chi» .
    Elles se nichent dans les creux de rochers ou sous les auvents, en ramassant des branchettes et des herbes séchées. Les femelles pondent environ 4 à 6 oeufs chaque saison.

    ●La taille environ 20cm
    ●La saison du mois de janvier au mois de décembre, des oiseaux sédentaires (des oiseau qui restent, toute l'année, dans le même endroit), ou des oiseaux passagers (des oiseau qui changent d'habitats, selon la saison, dans certaines régions)

    (未翻訳)鳴き声を聞く

  • Motacilla grandis (La Bergeronnette du Japon) la famille des Motacillidae
    Motacilla grandis (La Bergeronnette du Japon)
    Motacilla grandis (La Bergeronnette du Japon) Selected
    C'est une espèce de bergeronnettes, qui se trouve seulement au Japon.
    Elles habitent au bord de l'eau, comme l'amont, l'étant et le lac.
    Elles ont la couleur semblable à la celle de la bergeronnette lugubre, mais leur masque facial noir et la linge blanche sur l'oeil, comme le sourcil, permet de les distinguer l'une d'avec l'autre.
    Les mâles et les femelles ont la presque même couleur; chez le mâle, le plumage noir est plus foncé que celui de la femelle.
    Pendant la journée, elles vivent individuellement ou en couple. Au soir, elles se reposent en petit group, sur les arbres ou sous les auvents.
    Elles marchent au bord de l'eau, d'un air affairé, en remuant leur queue en haut et en bas, pour se nourrir de vers de terre et d'insectes.
    Dans la saison des amours, du mois de mars au mois de juillet, les mâles chantent «cho-cho-joî-joî-joî».
    Elles fabriquent des nids, en forme de bol, en ramassant des feuilles séchées, dans les creux sur la chaussée ou dans les fentes sur les bâtiments. Les femelles pondent 4 à 5 oeufs chaque saison.
    Même après avoir fini l'élevage, elles vivent en couple et passent l'hiver ensemble.

    ●La taille environ 21cm
    ●La saison du mois de janvier au mois de décembre, des oiseaux sédentaires (des oiseau qui restent, toute l'année, dans le même endroit)
  • Eophona personata (Le Gros-bec masqué) la famille des Fringillidae
    Eophona personata (Le Gros-bec masqué)
    Eophona personata (Le Gros-bec masqué) Selected
    Ils habitent les forêts, en plaine et en basse montagne; au mont Takao, ils se trouvent toute l'année.
    Les mâles et les femelles ont la même couleur.
    La tête noire, la queue longue, et le bec gros et large en jaune sont remarquables.
    Leur chant comme le sifflement ressemble également à «tukîî hîî hôôshîî» (signifiant "la lune, le soleil, et l'étoile" en japonais), qui les permet d'être appelés par un autre nom japonais, "sankôchô" (l'oiseau de trois lumières). (Il y a d'autre oiseau, qui s'appelle "Sankôchô" en japonais. Mais c'est un oiseau d'autre espèce, Terpsiphone atrocaudata (Le Tchitrec du Japon).
    Ils vivent, en général, sur les arbres, et se nourrissent de noix moelleuses et de bourgeons des arbres, comme Aphananthe aspera et Rhus javanica.
    Parfois, ils sautillent au sol, pour picorer des graines des plantes et des arbres.
    Quant aux noix dures, ils s'en mangent après avoir cassé habilement avec leur large bec.
    Leur saison des amours est du milieu du mois de mai au début du mois de juillet. Ils font des nids, en forme de bol, en ramassant des tiges et des racines, sur les branches des grands arbres. Les femelles pondent 3 à 4 oeufs chaque saison.
    De l'automne à l'hiver, ils viennent aussi aux bois taillis et les champs, près de la zone résidentielle, pour chercher la nourriture.

    ●La taille environ 23cm
    ●La saison du mois de janvier au mois de décembre, des oiseaux sédentaires (des oiseau qui restent, toute l'année, dans le même endroit), ou des oiseaux passagers (des oiseau qui changent d'habitats, selon la saison, dans certaines régions)

    (未翻訳)鳴き声を聞く

  • Emberiza rustica (Le Bruant rustique) la famille des Emberizidae
    Emberiza rustica (Le Bruant rustique)
    Emberiza rustica (Le Bruant rustique) Selected
    En automne, ils viennent au Japon de la Sibérie, où ils se reproduisent.
    Le nom japonais, "Kashira-daka", qui signifie littéralement "la tête élevée", a été donné, car leurs plumes droites sur la tête semblent élevées. Ils semblent aussi avoir la tête "à la coupe de cheveux de Mohican".
    Ils ressemblent beaucoup aux bruants à longue queue, mais la tête du bruant rustique permet de les distinguer l'un de l'autre facilement.
    Chez les mâles, la coloration du plumage sur la tête ainsi que sur le masque facial est différente entre en été et en hiver; la couleur de la tête et de la joues est brune en hiver, mais en été, leur tête est noire, avec la ligne blanche qui passe l'oeil.
    Ils vivent, en petits groupes, sur les lits à sec et les champs, ainsi que dans les bois taillis, en plaine et en montagne.
    Ils se ramassent aux endroits ouverts, où il y a des bois près, pour picorer des graines des plantes et des arbres, en sautillant au sol.
    Quand ils sont étonnés, ils volent pour se déplacer sur les branches des arbres, et tiennent leurs plumes sur la tête droites.
    Ils chantent «chi» d'une voix faible. Au commencement du printemps, ils chantent «pîî-chuku pîî-chuku» comme l'alouette.

    ●La taille environ 15cm
    ●La saison du mois de novembre au mois de mars, des oiseaux d'hiver (des oiseaux qui viennent au Japon en automne, pour passer l'hiver, et partent en printemps.)
  • Emberiza spodocephala (Le Bruant masqué) la famille des Emberizidae la famille des Emberizidae
    Emberiza spodocephala (Le Bruant masqué) la famille des Emberizidae
    Emberiza spodocephala (Le Bruant masqué) la famille des Emberizidae Selected
    Ils sont les oiseaux qui changent d'habitats selon la saison.
    En automne, ils descendent vers le sud, pour aller en région douce. Au mont Takao, ils viennent comme des oiseaux d'hiver (des oiseaux qui viennent en automne, pour passer l'hiver, et partent en printemps).
    Leur corps est jaunâtre, qui est caractéristique, car beaucoup d'autre oiseaux dans la famille des Emberizidae ont le corps brunâtre.
    Ils vivent, en groupe, dans les endroits sombres, comme les bois taillis, les fourrés de bambous nains, et les champs de roseaux (un endroit où des roseaux croissent en touffes).
    Ils sautillent au sol, en cherchant la nourriture telle que des graines des plantes et des arbres, des insectes et des araignées. Leur saison des amours est du mois de mai au mois d'août.
    Les mâles chantent «choppîî-cho chi-chi-chîî» au bout de branche, pour marquer leurs territoires.
    Ils font des nids, en forme de bol, sur les branches, qui sont près du sol, en courbant des herbes séchées et des tiges. Les femelles pondent 4 à 5 oeufs chaque saison.
    En hiver, parfois, ils se trouvent aussi dans les massifs aux parcs urbains, en cherchant la nourriture.

    ●La taille environ 16cm
    ●La saison du mois de novembre au mois de mars, des oiseaux passagers (des oiseau qui changent d'habitats, selon la saison, dans certaines régions)

    (未翻訳)鳴き声を聞く

  • Emberiza variabilis (Le Bruant gris) la famille des Emberizidae
    Emberiza variabilis (Le Bruant gris)
    Emberiza variabilis (Le Bruant gris) Selected
    Du printemps à l'été, ils habitent dans les plaines et les montagnes en Hokkaidō et au nord du Honshū. En automne, ils descendent vers le sud.
    Au mont Takao, ils viennent comme des oiseaux d'hiver (des oiseaux qui viennent en automne, pour passer l'hiver, et partent en printemps).
    Les mâles ont le corps d'un gris sombre tout entier; les femelles sont brun sombre.
    Leur nom japonais, "Kuroji", qui signifie littéralement "la couleur de fond noire", est venu de la coloration de leur corps.
    Ils aiment vivre dans les endroits sombres; ils se déplacent toujours dans les fourrés de bambous nains ainsi que ceux de l'herbes.
    Parfois, ils viennent aux laies, mais dès qu'ils sentent des dangers, ils se cachent dans les fourrées; ils sont les oiseaux très prudents.
    Ils se nourrissent, principalement, de graines des plantes et des arbres. Ils chassent aussi des insectes et des araignées.
    Leur saison des amours est vers le mois de juin, où les mâles, qui ne viennent pas, en général, aux endroits clairs, chantent «hôô-î-chi-chi-chi», en se perchant au bout de branche.
    Ils font des nids, en forme de bol, en ramassant des feuilles tombées et des lierres, dans les fourrés de bambous nains. Les femelles pondent environ 3 à 5 oeufs chaque saison.

    ●La taille environ 17cm
    ●La saison du mois de novembre au mois de mars, des oiseaux passagers (des oiseau qui changent d'habitats, selon la saison, dans certaines régions)

    (未翻訳)鳴き声を聞く

  • Macaca fuscata (Le Macaque japonais) la famille des Cercopithecidae
    Macaca fuscata (Le Macaque japonais)
    Macaca fuscata (Le Macaque japonais) Selected
    Répartition: Honshu, Shikoku et Kyushu.
    La population (une troupe d'individus), qui vivent sur la péninsule de Shimokita dans la préfecture d'Aomori, sont largement connus comme singes qui habitent le plus au nord du monde ("Hokugen-no-saru" en japonais). Ils se trouvent généralement dans les forêts de montagne.
    Au mont Takao, il y des individus sauvages et ils sont parfois trouvés en groupe près des sentiers de montagne.
    Leur visage et leurs fesses rouges sont très caractéristiques. Ils vivent, généralement, en troupe, composée de plusieurs mâles et quelques dizaines ou quelques centaines de femelles avec les petits. Ainsi, quand vous trouvez un singe, il est possible qu'il y en aie beaucoup d'autres près de lui.
    Ils sont omnivores, qui se nourrissent principalement de plantes. Ils s'alimentent de feuilles et de pousses des plantes, de fruits, d'insectes, et aussi de noix des arbres en hiver, où il n'y a pas beaucoup de nourriture.
    Ayant des poches dans leur bouche, qui s'appellent "des poches de joue", ils peuvent conserver la nourriture temporairement.

    ●La taille environ 47 à 70 cm
    ●La saison toute l'année
  • Sus scrofa leucomystax (sanglier japonais) la famille des Suidae
    Sus scrofa leucomystax (sanglier japonais)
    Sus scrofa leucomystax (sanglier japonais) Selected
    Répartition: Honshū (à l'ouest de la région de Kantô), Shikoku et Kyūshū.
    Ils n'habitent pas dans la région, où il neige beaucoup en hiver, mais habitent dans la région boisée en satoyama (un endroit où une zone résidentielle et la région boisée coexistent dans la zone rurale) et les forêts de montagnes.
    La couleur de leurs poils est gris-brun, noir clair, ou brun.
    Les porcelets de sanglier ont des rayures et ils sont souvent appelés «Uribô» en japonais (porcelet de sanglier).
    Ils sont actifs, principalement, la nuit. Ils creusent le sol avec le museau et ils s'alimentent de racines des plantes, d'insectes et de vers de terre.
    Ils ont l'odorat fin et ils peuvent trouver des pommes de terre dans le sol.
    Ils ont l'habitude unique appelée "Nuta (nota) - uchi", qui signifie littéralement se vautrer dans la boue. En profitant du bas-fond, ils se baignent dans la boue pour enlever des parasites. Aussi au mont Takao, près des sentiers de montagne, on peut trouver des places marécageuses, où des sangliers se sont baignés en se vautrant.

    ●La taille environ 140cm
    ●La saison toute l'année
  • Meles meles anakuma (Le Blaireau japonais) la famille des Mustela
    Meles meles anakuma (Le Blaireau japonais)
    Meles meles anakuma (Le Blaireau japonais) Selected

    Répartition: Honshū, Shikoku et Kyūshū.
    Ils sont trouvés dans les forêts de basse altitude et celles en montagne.
    L'autre nom en japonais est "Mujina", mais souvent confondu avec le chien viverrin, car dans quelques régions du pays il s'appelle également "Mujina".
    Le blaireau et le chien viverrin se ressemblent beaucoup en apparence et ils ont l'habitude commune, mais le chien viverrin est dans la famille des Canidae, qui n'est pas d'espèce proche de la famille des Musteline. Le nom japonais, "Nihon-anaguma" a le mot ours (kuma), mais ils ne sont pas dans la même famille que des ours.
    Comme son nom, Anaguma signifie littéralement un ours qui creuse un trou, ils sont habiles à creuser; à l'aide des clous pointus, ils creusent des tunnels de 10 à 20 mètres sous la terre, où ils créent des terriers.
    Ils se reposent dans leurs terriers pendant la journée et deviennent actifs la nuit. Ils parcourent dans la montagne et s'alimentent de glands, de fruits, de vers de terre, d'insectes, de grenouilles et de escargots.

    ●La taille  environ 44 à 68cm
    ●La saison  du mois d'avril au mois de novembre

  • Sciurus lis (L’Écureuil du Japon) la famille des Sciuridae
    Sciurus lis (L’Écureuil du Japon)
    Sciurus lis (L’Écureuil du Japon) Selected
    Répartition: Honshū, Shikoku, et Kyūshū. Cependant, ils sont rarement vus en Kyūshū ainsi que dans la région de Chûgoku, à cause de l'environnement détérioré.
    Ils se trouvent dans les forêts en montagne de basse altitude. Ils vivent normalement sur des arbres, mais ils descendent fréquemment au sol. Ils créent plusieurs nids sphériques, faits de branchettes et de mousses, dans les arbres creux ou aux troncs des arbres.
    Ils sont actifs en début de matinée et vers le soir, mais ils sont trouvés de temps en temps aux sentiers de montagne pendant la journée.
    Ils se nourrissent de noix et de bourgeons des arbres et ils conservent beaucoup de glands dans le sol pour s'en nourrir pendant l'hiver.
    Leur queue longue et touffue est remarquable. Ils sont très mignons quand ils mangent des glands et des noix, en les tenant dans les mains. Parfois, ils sautent plus de 10 mètres pour passer d'une branche à l'autre.

    ●La taille environ 20cm
    ●La saison toute l'année
  • Petaurista leucogenys (L’Écureuil volant géant japonais) la famille des Sciuridae
    Petaurista leucogenys (L’Écureuil volant géant japonais)
    Petaurista leucogenys (L’Écureuil volant géant japonais) Selected
    Répartition: Honshū, Shikoku et une certaine partie de Kyūshū.
    Ils habitent dans les forêts, en plaine et en montagne. Ils sont bien connus comme mammifères qui volent. Avec la membrane, la peau des flancs très lâche et extensible, qui s'étend de chaque côté du corps, ils sautent d'un arbre à un autre, pour se nourrir de feuilles et de bourgeons des arbres, de fleurs et de graines.
    Avec la capacité de vol bien développée, ils peuvent sauter plus de 100 mètres.
    Ils vivent normalement sur les arbres. Pendant la journée, ils se reposent dans leur nids, créés dans les arbres creux ou les fissures aux troncs de grands arbres. Ils deviennent actifs après le coucher du soleil, pour chercher la nourriture.
    Au mont Takao, ils se trouvent souvent autour du temple Yakuô-in, où les visites guidées pour les observer sont organisées.

    ●La taille environ 34 à 50cm
    ●La saison toute l'année
  • Pteromys momonga (L’Écureuil volant nain japonais) la famille des Sciuridae
    Pteromys momonga (L’Écureuil volant nain japonais)
    Pteromys momonga (L’Écureuil volant nain japonais) Selected
    Répartition: Honshū, Shikoku et Kyūshū.
    Ils se trouvent dans les forêts de montagne. Leurs yeux ronds sont impressionnants. Ils peuvent sauter d'un arbre à un autre, comme l'écureuil volant géant, en utilisant la membrane qui s'étend de chaque côté du corps. Des distances de vol sont normalement 20 à 30 mètres. Mais parfois ils volent plus de 100 mètres et leur capacité de vol est aussi bien élevée que celle de l'écureuils volant géant.
    Ils vivent sur des arbres presque toute leur vie. Ils se nichent dans les arbres creux, les nids de pic abandonnés ou les nids artificiels, où ils se reposent pendant la journée.
    Ils deviennent actifs la nuit, pour se nourrir de feuilles, de bourgeons, de fruits, de graines et d'écorces des arbres, en sautant d'un arbre à un autre.
    Ils sont beaucoup plus petits que les écureuils volant géants, qui sont deux fois plus grands et dix fois plus lourds.

    ●La taille environ 14 à 20cm
    ●La saison   toute l'année
  • Apodemus speciosus (grande souris des champs japonaise) Muridae / Muridés
    Apodemus speciosus (grande souris des champs japonaise)
    Apodemus speciosus (grande souris des champs japonaise) Selected
    Répartition: du Hokkaidō au Kyūshū entier.
    Elles sont les souris des champs particulière au Japon, qui habitent dans la campagne tout le pays comme les petites souris des champs japonaises.
    Alors que la petite souris des champ japonaise vive aussi sur les arbres, la grande souris des champs japonaise ne vive que sur le sol et elle ne grimpe pas à un arbre.
    Elles creusent des tunnels dans le sol, où elles se nichent et se nourrissent de graines de plantes tombées au sol, de rhizomes et de petits insectes.
    Elles ont l'habitude de conserver dix fois plus de noix, telles que grands, ainsi que de graines, que leur nourriture quotidienne.
    Leurs poils sont rouge-brun comme le nom japonais, "aka-nézumi", qui signifie littéralement une souris en couleur rouge. Elles ont les grands yeux ronds, qui sont impressionnants, mais elles sont rarement vues pendant la journée, car elles sont normalement actives la nuit.
    Leurs pattes de derrière sont bien musclées et elles peuvent parcourir quelques kilomètres par jour.

    ●La taille environ 8 à 14cm
    ●La saison toute l'année
  • Apondemus argenteus (petite souris des champs japonaise) Muridae / Muridés
    Apondemus argenteus (petite souris des champs japonaise)
    Apondemus argenteus (petite souris des champs japonaise) Selected
    Répartition : Presque tout le pays. (Hokkaidō, Honshū, Shikoku, Kyūshū, l'île de Sado, l'île de Miyaké et l'île de Yaku, etc.)
    Elles sont des souris des champs représentatives du Japon, qui se trouvent dans les forêts de basse et haute altitudes.
    Elles sont très semblables aux grandes souris des champs japonaises, mais leur taille est beaucoup plus petite. Leur queue est plus longue que la longueur totale de la tête et le corps. Alors que la grande souris des champs japonaise vit sur la terre, cette espèce vit principalement sur les arbres, grâce à la légèreté de leur poids, la flexibilité de leur queue et leurs orteils minces.
    Elles peuvent se déplacer rapidement, en se mettant en équilibre avec leur queue longue, aussi sur les branches minces.
    Elles sont semi-arborescents, qui vivent jusqu'à la hauteur de 10 mètres au-dessus du sol et se nichent parfois sur les arbres. Elles se nourrissent de glands, de graines et d'insectes.

    ●La taille environ 6 au 10cm
    ●La saison toute l'année
※Cotation de Montagne Takao formule application
もっと見る 閉じる